bac francais  
biographie amelie nothomb
biographie amelie nothomb ACCUEIL biographie amelie nothomb LIENS UTILES biographie amelie nothomb NOUS CONTACTER  
biographie amelie nothomb
biographie amelie nothomb
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

biographie amelie nothomb

Biographie de Amélie Nothomb

Biographie de Amélie Nothomb
(1967-...)

Amélie Nothomb est née le 13 août 1967 à Kobé, au Japon. Elle a une sœur, Juliette, de deux ans son aînée. Fille de l'ambassadeur belge Patrick Nothomb, elle passe les premières années de sa vie dans ce pays dans un petit village de montagne, Shukugawa, avant de voyager en Chine, aux États-Unis ou encore dans l'Asie du Sud-Est. Elle a 17 ans lorsqu'elle arrive en Belgique, en 1984.

Les débuts de l'écriture

Elle entreprend alors des études de philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles. Ayant beaucoup de mal à s'adapter à un pays qu'elle ne connaît pas et dont les coutumes sont fort éloignées de ce qu'elle connaît, écartée par ses condisciples occidentales, elle trouve réconfort dans l'écriture et la lecture. C'est de cette époque que datent ses premiers écrits, qu'elle ne dévoile cependant pas. Elle n'envisage en effet pas encore une carrière littéraire, cherchant sa voie professionnelle. Une fois diplômée, en 1989, elle trouve un emploi d'interprète au sein d'une entreprise à Tokyo ; cette expérience lui inspirera un roman, Stupeurs et tremblements. Rentrée en Belgique en 1991, elle publiera alors son premier roman Hygiène de l'assassin l'année suivante.

La faim d'écriture et la consécration

Ce premier livre est salué par la critique. Grâce à ce succès, elle décide de se consacrer pleinement à l'écriture. Son deuxième livre, Le sabotage amoureux suscite l'engouement du public. Véritable boulimique de la plume, elle écrit trois ou quatre romans par an, mais n'en choisit qu'un seul pour sa publication, lequel paraît régulièrement lors de la rentrée littéraire de septembre, toujours chez Albin Michel. Chaque année, cet ouvrage est un véritable succès de librairie. Ses romans sont traduits dans une quarantaine de langues à travers le monde. Rigoureuse, elle respecte chaque jour le même rituel d'écriture : levée à 4 heures du matin, elle prépare du thé et écrit pendant au moins quatre heures.

Son univers et sa vie littéraires

Amélie Nothomb est imprégnée par son enfance au Japon, « pays de la beauté » par opposition à la Chine, « pays de la laideur » et par la culture nippone. Ce pays occupe ainsi une place importante à la fois dans sa vie et dans son œuvre. Si cette dernière est généralement romanesque mais toujours inspirée d'expériences personnelles, elle a également écrit quelques livres explicitement autobiographiques, comme Métaphysique des tubes, qui relate son enfance au Japon ou Stupeurs et tremblements, qui présente la civilisation japonaise et son contraste avec celle occidentale. Son univers littéraire est teinté d'un humour subtil, souvent noir, parfois détonnant comme dans Acide sulfurique, lequel lui a valu de nombreuses critiques cinglantes. L'écrivain se montre volontiers excentrique, affichant un maquillage vif et d'extravagants chapeaux lors de ses apparitions en public et interviews. Celles-ci sont d'ailleurs rares, Amélie Nothomb évitant les médias, en dehors des périodes promotionnelles. Cela ne l'empêche pas d'être proche de son public et de se délecter des séances de dédicaces, où se pressent selon ses mots, les plus belles filles de Paris.

Prix et récompenses

1992 : Prix Alain-Fournier, Prix René-Fallet

1993 : Prix de la vocation et Prix Chardonne

1995 : Prix du Jury Jean Giono

1999 : Grand prix d'Académie française

2007 : Prix de Flore

2008 : Grand prix Giono, pour l'ensemble de son oeuvre

Bibliographie

1992 : Hygiène de l'assassin

1993 : Le sabotage amoureux

1994 : Les Combustibles

1995 : Les Catilinaires

1996 : Péplum

1997 : Attentat

1998 : Mercure

1999 : Stupeurs et tremblements (adapté au cinéma en 2003 par Alain Corneau)

2000 : Métaphysiques des tubes

2001 : Cosmétique de l'ennemi

2002 : Robert des noms propres

2003 : Antéchrista

2004 : Biographie de la faim

2005 : Acide Sulfurique

2006 : Journal d'Hirondelle

2007 : Ni d'Eve ni d'Adam

2008 : Le fait du prince

2009 : Le voyage d'hiver

2010 : Une forme de vie

2011 : Tuer le père

2012 : Barbe bleue

2013 : La nostalgie heureuse

2014 : Pétronille

Elle a également écrit des contes et nouvelles, parus dans différentes revues.

 



Retour à l'accueil des biographies


biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®