bac francais  
dit de la force de l'amour
dit de la force de l'amour ACCUEIL dit de la force de l'amour LIENS UTILES dit de la force de l'amour NOUS CONTACTER  
dit de la force de l'amour
dit de la force de l'amour
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

 
Paul Eluard
· Dit de la force de l'amour

dit de la force de l'amour

Eluard : Dit de la force de l'amour

  • Vous allez pouvoir accéder à l'explication du poème intitulé "Dit de la force de l'amour" de "Paul Eluard".
  • Ce document donne des pistes utiles à l'étude du texte.
  • PASSAGE : Voir le poème ci-dessous.
Extrait du commentaire :

Si Éluard a toujours été le poète de l'amour, il n'a cependant jamais chanté « l'égoïsme à deux » du couple. Chez lui, l'inspiration amoureuse est toujours liée à l'espérance politique, au sens le plus large du terme : l'amour devient ainsi l'emblème de la communion et de la solidarité humaine. Dès 1936, il écrivait dans L'Évidence poétique : « Le temps est venu où tous les poètes ont le droit et le devoir de soutenir qu'ils sont profondément enfoncés dans la vie des...

Poème étudié :

Entre tous mes tourments entre la mort et moi
Entre mon désespoir et la raison de vivre
Il y a l'injustice et ce malheur des hommes
Que je ne peux admettre il y a ma colère
Il y a les maquis couleur de sang d'Espagne
Il y a les maquis couleur du ciel de Grèce
Le pain le sang le ciel et le droit à l'espoir
Pour tous les innocents qui haïssent le mal
La lumière toujours est tout près de s'éteindre
La vie toujours s'apprête à devenir fumier
Mais le printemps renaît qui n'en a pas fini
Un bourgeon sort du noir et la chaleur s'installe
Et la chaleur aura raison des égoïstes
Leurs sens atrophiés n'y résisteront pas
J'entends le feu parler en riant de tiédeur
J'entends un homme dire qu'il n'a pas souffert
Toi qui fus de ma chair la conscience sensible
Toi que j'aime à jamais toi qui m'as inventé
Tu ne supportais pas l'oppression ni l'injure
Tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre
Tu rêvais d'être libre et je te continue.

Paul Eluard, « Dit de la force de l'amour »




dit de la force de l'amour
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®

Affiliation pour Webmasters - Plan du site