bac francais  
Le cloche coeur
Le cloche coeur ACCUEIL Le cloche coeur LIENS UTILES Le cloche coeur NOUS CONTACTER  
Le cloche coeur
Le cloche coeur
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

 
Pierre Reverdy
· La cloche coeur

Le cloche coeur

Pierre Reverdy : Plupart du temps : La cloche coeur

  • Vous allez pouvoir accéder à l'explication du poème "La cloche coeur" tiré du recueil "Plupart du temps" de "Pierre Reverdy".
  • Ce fichier comprend un commentaire composé détaillé.
  • PASSAGE : Poème en entier.
Extrait du commentaire :

« La cloche coeur », publié en 1916, est un poème très caractéristique de la manière de Pierre Reverdy, en qui les Surréalistes voyaient un précurseur, et le plus grand poète du xxe siècle. Le style dépouillé et la tonalité même du poème lui confèrent un accent désespéré, qui exaspère le sentiment de l'absence ressenti par l'auteur. Il semble que la solitude poignante qui a envahi son être ait fait place à l'indifférence, à une sorte de résignation stoïque. Cependant, le passé ressurgit sans cesse, et le poète ne peut s'empêcher d'espérer. Le tragique de ce texte est ainsi celui de la vie même, d'une attente toujours déçue, et qui paraît ne devoir se résoudre que dans la mort...

Poème étudié :

La cloche qui sonne on ne l'entend pas
L'air est trouble
Un bruit de pas glisse sur le palier
Personne n'entre
Non personne ne veut entrer

Il y a là une ombre qui tremble
Le soir est à la vitre et baigne la maison
Je suis seul
Et le temps d'attendre
A noué l'heure à la saison

Plus rien ne me sépare à présent de la vie
Je ne veux plus dormir Le rêve est sans valeur
Je ne veux plus savoir ce qui se passe
Ni savoir si je pense Ni savoir qui je suis

Dans la nuit les murs blancs fondent autour du poêle
Quand le chat regardait les signes du plafond
Il n'y aura rien ce soir
Arrête ta mémoire
Personne ne viendra te voir

Le coeur mieux étouffé bat sous la couverture
Et se démène à corps perdu
Qui viendra lui donner
Sa dernière blessure
Et qu'il ne se réveille plus.

Pierre Reverdy, Plupart du temps




Le cloche coeur
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®

Affiliation pour Webmasters - Plan du site