bac francais  
Remords Posthumes
Remords Posthumes ACCUEIL Remords Posthumes LIENS UTILES Remords Posthumes VOTRE COMPTE Remords Posthumes NOUS CONTACTER  
Remords Posthumes
Remords Posthumes
 
Menu Principal
Accueil
Liens utiles
Nous Contacter
Plan du site

 
Ressources
Autres commentaires
Biographies
Dissertations de philo
Fiches de lecture
Textes

 
Méthodologie
La dissertation
Le commentaire composé

 
Bac de français
Annales du BAC
Conseils pour l'crit
Conseils pour l'oral
Dates du BAC 2009
Rsultats du BAC

 
Baudelaire
A celle qui est trop gaie
A une dame crole
A une Madone
A une Malabaraise
A une passante
Alchimie de la douleur
Allgorie
Bndiction
Correspondances
L'albatros
L'ennemi
L'Idal
L'invitation au voyage
La Chevelure
La Vie antrieure
Le Balcon
Le jeu
Les Bijoux
Moesta et Errabunda
Parfum exotique
Recueillement
Remords Posthumes
Spleen : quand le ciel bas et lourd...

Remords Posthumes

Baudelaire : Remords Posthumes

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini
(Car le tombeau toujours comprendra le poète),
Durant ces grandes nuits d'où le sommeil est banni,

Te dira : «Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ?
- Et le ver rongera ta peau comme un remords.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal










Remords Posthumes
 

Bacfrancais.com Copyright - Tous
droits rservs. Toute reproduction complte ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la proprit de bacfrancais.com