VERLAINE : FETES GALANTES


I) L'auteur


- Verlaine : 1844 - 1896.
- Appartient à la génération des poètes maudits (Rimbaud...), vit dans la misère.
- Leurs oeuvres seront reconnues après leur mort.
- Son premier amour est sa soeur adoptive : mais il est impossible.
- Dépendant de l'alcool.
- Se marie ensuite avec une jeune fille bourgeoise.
- Puis divorce.
- Relation homosexuelle avec Rimbaud et part en Grande Bretagne.
- Fait de la prison pendant 2 ans (ayant tiré sur Rimbaud).
- 1874 : conversion religieuse, se rapproche du courant monarchiste et traditionaliste.
- Il meurt à 52 ans dans la misère.

II) L'Oeuvre - 1869


Elle est constituée de 22 poèmes.

A. Le titre

Il évoque :

- Le genre pictural inauguré par le peintre Watteau (1684 - 1721).
- Les fêtes somptueuses dans des châteaux de grands seigneurs sous la Régence : badinage et jeu.
- Un atmosphère de rêve, ambiance indécise, lunaire.
Le titre est une variation sur le théâtre, les personnages de la Comedia dell'arte.
Les personnages sont raffinés, récurrents, de la mythologie grecque, avec des masques.
- Les songes amoureux, les conversations tendres.
- L'amour dissimulé, le dépit.
- L'insouciance et la mélancolie.
Verlaine partage avec Watteau une vision du monde : le sentiment baroque.

B. Composition du recueil

Il n'est pas subdivisé en sections.
On peut le classer thématiquement :

- Le décor de parc (“clair de lune”, “sur l'herbe”, “l'allée”, “dans la grotte”, “le faune”, “l'amour par terre”).
- Les personnages en groupe (“les ingénus”, ”Fantoches”, ”les indolents”).
- La fête, la rencontre, le jeu (“à la promenade”, ”cortège”, ”les coquillages”, ”en patinant”, ”cythère”, ”en bateau”, “lettre”, ”colloque sentimental”).
- La pratique du théâtre et du jeu (“pantomime”, ”colombine”, ”mandoline”, ”en sourdine”).

C. Les thèmes

Ce sont les mêmes éléments que l'on retrouve dans les tableaux de Watteau :

- La fuite du temps.
- L'amour déçu.
- Le paysage est le reflet de l'âme.
- La tonalité est mélancolique, élégiaque.
- Le crescendo de désespoir :
* Thèmes : Début (Musique - Masques - Clair de lune) / Fin (La mort - Fuite irrémédiable du temps)
* Tonalité : Début (Élégiaque - Mélancolique) / Milieu (Nostalgie) / Fin (Désespoir)
C'est une transposition esthétique du thème du chagrin d'amour.
Une fête derrière laquelle se profile la mort.

D. Forme

- Les vers sont impairs ce qui donne un rythme dansant.
- Présence d'allitérations et d'assonances (« Pantomime »).