bac francais  
les temps
les temps ACCUEIL les temps LIENS UTILES les temps VOTRE COMPTE les temps NOUS CONTACTER  
les temps
les temps
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

les temps

Fiche méthodologique

Les temps

LE PRÉSENT (temps simple)

- Le présent décrit l'action en cours d'accomplissement et situe un fait au moment où le narrateur parle.

- Il peut également exprimer l'habitude, la répétition.

- Utilisé avec une précision temporelle, il indique :

1. Une action qui a commencé dans le passé et se prolonge dans le présent.
La neige tombe depuis plusieurs semaines.

2. Un fait qui va bientôt se dérouler.
Presse-toi un peu, le train part dans huit minutes.

- C'est le temps employé pour énoncer des vérités scientifiques ou immuables, des dictons.
Un tien vaut mieux que deux tu l'auras.

L'IMPARFAIT (temps simple)

- A l'instar du présent, l'imparfait présente une action en cours d'accomplissement dont il ne décrit ni le commencement ni la fin. Mais cette fois, le fait se déroule dans le passé. L'imparfait est donc en quelque sorte le « présent du passé ».

- L'imparfait peut être un temps narratif qui situe l'action à un moment précis du passé :
En 1990, Florian était au faîte de sa carrière politique.

- Il exprime une action qui dure dans le passé :
En attendant la délivrance, le jeune père allait et venait de long en large dans le couloir.

- Il peut décrire un fait habituel, en principe accompagné d'une indication temporelle :
Tous les matins à huit heures pétantes, le jeune Alban nourrissait Hector, le chat qu'il avait recueilli.

- Le futur proche du passé est exprimé à l'imparfait.
Les enfants m'ont dit que tu arrivais la semaine prochaine.

LE PASSÉ COMPOSÉ (temps composé)

- Le passé composé désigne une action accomplie (ou un état achevé) dans le passé.

- Temps de la narration utilisé dans les conversations courantes et les échanges épistolaires informels, le passé composé est fréquemment employé pour décrire un fait passé ayant des prolongements dans le présent.
J'ai lu tous les livres de ma bibliothèque. Je dois en acheter d'autres.

- Dans un contexte passé, il indique aussi la répétition :
Louis a passé trois fois son permis.

- Une durée limitée dans le passé est exprimée par le passé composé :
Léa a appris son texte en quinze minutes.

- Il s'emploie pour décrire une succession d'événements déroulés dans le passé.
Je me suis levé à six heures ; j'ai aussitôt pris mon petit déjeuner ; mes enfants m'ont sauté au cou comme je sortais de la douche ; ma femme m'a assailli de questions sur le déroulement de ma journée et je suis arrivé en retard au bureau… bref, un début de journée sous le signe de la sérénité !

LE PASSÉ SIMPLE (temps simple)

- Comme le passé composé, le passé simple indique un fait accompli à un moment donné du passé. Il présente les mêmes nuances et emplois que le passé composé (enchaînement d'événements, répétition, durée limitée, fait accompli…). La différence réside dans le fait que l'action se déroule dans un passé lointain, sans lien avec le présent.

- C'est le temps narratif de l'écrit, essentiellement employé à la 3ème personne du singulier et du pluriel.
Il monta quatre à quatre l'escalier, trépigna d'impatience devant la serrure qui résistait, se précipita dans la chambre et ne put que constater qu'elle était vraiment partie !

- S'il est très employé en littérature, son utilisation à l'oral est devenue très inhabituelle.

LE PLUS-QUE-PARFAIT (temps composé)

- Le plus-que-parfait exprime l'antériorité d'une action par rapport à une autre action passée.
Quand Charles arriva, j'avais déjà fini de manger.

- Il indique l'irréalité d'un fait du passé quand il est employé avec la conjonction « si » :
Si j'étais venu en voiture, j'aurais pu te raccompagner.

LE PASSÉ ANTÉRIEUR (temps composé)

- Temps de l'écrit, le passé antérieur marque l'antériorité (en principe immédiate) par rapport à un passé simple.
Dès qu'elle eût fermé la porte, elle éclata en sanglots.

LE FUTUR SIMPLE (temps simple)

- Le futur simple place le fait dans un avenir plus ou moins proche.
Nous participerons à un tournoi d'escrime en janvier 2009.

- Il peut prendre une valeur impérative :
Vous me copierez le mot cent fois.

LE FUTUR ANTÉRIEUR (temps composé)

- Le futur antérieur s'utilise pour indiquer une antériorité par rapport à un futur simple.
Quand j'aurai fini ce livre, je te le prêterai.

- Il peut aussi exprimer une probabilité à propos d'un fait passé.
Paul et Virginie ne sont pas venus à ma soirée ; ils se seront encore chamaillés !

- Utilisé seul, il présente l'action comme accomplie dans le futur.
Dans une semaine, Nicolas aura terminé de rédiger sa thèse.

- Il sert à énoncer un bilan définitif.
Poulidor n'aura jamais réussi à arriver premier.

LE FUTUR PROCHE ou IMMÉDIAT (temps composé)

-Fréquemment utilisé à l'oral, le futur proche donne le fait comme devant se réaliser à courte échéance.

Les hirondelles volent bas ; il va pleuvoir.
 



Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®