bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
Nadja
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville
Document sans nom

ANDRE BRETON, NADJA : RESUME

Avant propos

Noël 1962. Dans sa préface à l'édition de 1963, Breton justifie les modifications, les améliorations apportées à la première version de son ouvrage (1928), lui qui répugne tant aux corrections et aux préparations.

Prologue

Qui suis-je ? S'interroge Breton. Il évoque le sens de sa vie pour mieux en éclairer sa singularité.
Son existence est une succession de hasards, d'accidents qui forcent l'admiration.
Il distingue les « faits glissants » c'est-à-dire les événements déclencheurs, annonciateurs, des « faits précipices » qui sont essentiels, bouleversants.
Ces signaux, ces coïncidences, il en est sûr, prédisaient sa rencontre inéluctable avec Nadja.

Nadja

Le 4 octobre 1927, Breton rencontre une femme énigmatique, d'apparence indigente : Nadja.
Ils discutent. Elle lui raconte son histoire, ses amours, sa famille. Elle dit être une « âme errante ». Breton est rapidement intrigué et fasciné par ce personnage.
Le lendemain, il lui rapporte deux de ses ouvrages. Nadja se montre sensible à la pensée et à l'esthétisme surréaliste qui lui inspire des voyances. Breton est fasciné par ses manifestations extra-sensorielles.
Les jours suivants Breton s'inquiète de son trop grand intérêt pour la jeune femme. Il ne cesse de percevoir des coïncidences troublantes entre ses rencontres avec Nadja et des événements de son existence.
Le 12 octobre, ils attendent ensemble le train Gare Saint-Lazare.
Breton s'interroge sur Nadja : qui est-elle vraiment, elle qui semble insaisissable, qui oscille entre l'image de la muse et celle de la vagabonde, de la femme déchue.
C'est au travers de ses paroles et de ses dessins qu'il aborde sa personnalité. Il la livre telle qu'elle se manifeste et il se garde bien de la juger.

L'écrivain explique l'échec de cette relation : faute d'amour, leur relation n'a pu s'exalter. Miracle et passion n'eurent pas lieu.
Peu de temps après leur séparation, Nadja est internée dans un hôpital.
Breton s'interroge : est-il coupable, l'a-t-il encouragé à la démence, a-t-il excité sa bizarrerie ?
Il fulmine contre cette société conformiste et nihiliste. Il critique les institutions psychiatriques qui forcent à la folie, et il attaque plus particulièrement le professeur Claude.
Une dernière fois, l'écrivain invoque le nom de Nadja en vain. Il est seul avec ses souvenirs. Mais si la magie ne peut venir de l'au-delà, il la trouvera ici, dans cette vie même.

Epilogue

Pourquoi écrire ce livre ? Ecrire un livre n'est-ce pas démériter la vie ?
Breton est bouleversé. Il a rencontré une femme, il éprouve enfin l'amour fou. Ses espoirs les plus insensés sont réalisés.
L'amour, la femme adorée, le détournent du songe et des mystères. Il embrasse la vie par l'action. C'est sur l'éloge d'une beauté toute entière vécue et ressentie que Breton achève son ouvrage.
Une dernière image clôt le livre : une coupure de journal révélant le message d'un avion avant de s'écraser… Ultimes paroles avant le silence.

 




Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®