bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

René Barjavel, Le voyageur imprudent : résumé et analyse


On a tous voulu un jour ou l'autre avoir la capacité de voyager dans le temps, de voler dans les hauteurs, de traverser les objets, de retourner dans le passé ou de jeter un coup d'œil au futur. Et, puisque cette alternative semble naturellement quasi improbable, il vaut parfois mieux voyager à travers l'esprit en savourant les lignes d'un livre de science-fiction comme « Le voyageur imprudent ». Écrit par René Barjavel, ce roman d'aventure français est d'abord publié en feuilleton dans un hebdomadaire national avant de paraître en 1944 sous forme de plusieurs volumes. René Barjavel est un journaliste spécialiste de l'écriture de romans de science-fiction. « Le voyageur imprudent » est un livre que l'on peine à situer dans le temps malgré sa richesse en réflexions philosophiques basées sur le temps, l'humanité, la science et l'amour. Découvrez ici son résumé et quelques informations utiles.

Le résumé


« Le voyageur imprudent » relate l'histoire de Noel Essaillon et Pierre Saint-Menoux, deux scientifiques qui combinent secrètement leurs efforts afin de créer une substance capable de permettre à l'être humain de voyager dans le temps. Ils furent aidés dans leur quête par Annette, Napoléon et l'ancêtre de Pierre Saint-Menoux.

L'intrigue prend racine en 1939, pendant la période de l'hiver glacial en plein début de guerre. Pierre Saint-Menoux a été mobilisé pour la bataille et doit lutter contre l'insoutenable froid de la saison. Il est apparemment essoufflé par ce train de vie. C'est lors de l'une des habituelles marches nocturnes qu'il se retrouve involontairement devant une maison de Tremplin-le-Haut. À l'intérieur de cette demeure, il fait la connaissance d'une jeune fille d'une quinzaine d'années nommée Annette ; et d'un étrange homme obèse et amputé des deux pieds qui n'est rien d'autre que Noel Essaillon, un célèbre physicien. Pierre ne cache pas son bonheur après une telle rencontre. Il est heureux d'enfin rencontrer un confrère scientifique avec qui il peut échanger des idées professionnelles. Il faut rappeler qu'avant d'être engagé dans la guerre en tant que caporal, Pierre Saint-Menoux était un agrégé de mathématiques et un enseignant.

Bien avant que la guerre ne commence, les deux scientifiques se connaissaient virtuellement sans s'être jamais vus. Ils s'écrivaient des correspondances et se parlaient de leurs expériences et de leurs travaux en cours. C'était le jeune Pierre qui avait en premier adressé une lettre à Noel, lettre à laquelle Noel a pris la peine de répondre. Ainsi, ces hasardeuses retrouvailles sont l'occasion de continuer les discussions, entre temps interrompues par le début de la guerre. Essaillon annonce alors à Saint-Menoux que l'une des théories dont il lui avait parlé a abouti à une découverte. Il a pu terminer l'invention d'une substance appelée la noëlite, qui permet de voyager à travers le temps. Une incroyable nouvelle qui laisse Saint-Menoux sans mots.

Noel Essaillon fait ensuite une proposition intéressante à son collègue. Celle de servir de sujet d'expérimentation dans le but d'effectuer un saut de quelques heures dans le passé. Pierre s'empresse d'accepter et prit une pilule de noëlite qui l'envoya exactement quelque temps en arrière. Il put vivre les mêmes événements, entendre les mêmes mots, voir les mêmes gestes, entendre les mêmes sons, etc. Il est désormais certain que cette découverte de Pierre Essaillon est l'une des plus grandes que l'humanité ait jamais connues. L'inventeur compte bien mettre la nouvelle découverte au service de l'humanité. La noëlite va permettre au monde de corriger toutes les erreurs de perception et d'histoire qui ont été commises.

À l'aide de ses pilules et d'un scaphandre spécial, Noel est décidé à effectuer une série de voyages progressivement avancés dans le futur. Son principal objectif est d'étudier l'humanité. Par ailleurs, l'une des lointaines expéditions de la série mena Pierre Saint-Menoux en l'an 100 000. Il y découvre un monde littéralement différent de celui actuel. Un monde de paix où l'individualisme n'existe pas. Un monde où les efforts sont tous collectifs et concourent au bien de toute la société. Un monde où les valeurs humaines sont plus importantes que l'enrichissement des uns au détriment des autres et les conflits d'intérêts.

Les travaux scientifiques des deux amis sont suivis de très près par Annette, la fille de Noel Essaillon. Lorsqu'arriva un incident qui ôta la vie à l'inventeur, quelques intelligentes traversées dans le temps lui ont sauvé la vie. Mais à son réveil, Noel ne se sent pas à l'aise dans sa peau de personne revenue d'entre les morts. Il prend la décision de mourir et de confier les travaux de recherches à Saint-Menoux. C'est un vrai challenge qui commence pour le jeune homme. À la mort de l'inventeur de la noëlite, Saint-Menoux emploie le scaphandre uniquement pour satisfaire ses propres besoins et ceux de sa femme Annette. Cependant, les expéditions de Saint-Menoux dans le passé eurent de graves conséquences sur le présent. Par exemple, il fut une fois retenu prisonnier à un siècle passé à cause de quelques maladresses. N'eût été la présence et l'aide d'Annette qui le sauve de la prison et le ramène dans le moment présent, il serait à jamais perdu. Annette s'inquiète désormais beaucoup pour son mari imprudent.

Cette mésaventure du savant a occasionné la parution d'articles qui relatent son histoire avant 1914. Cela fit qu'en 1942, les humains entreprirent d'écrire des livres scientifiques parlant de ses improbables exploits. De surcroît, au fur et à mesure qu'il s'introduisait dans le passé, les ouvrages se modifiaient systématiquement. Pierre arriva à la conclusion qu'il est possible de changer le cours de l'histoire en se basant sur cette théorie. Un jour, il effectua un voyage qui détourna le mariage des parents du célèbre architecte Michelet. Quand il revient dans le présent, il n'y avait plus de Michelet et l'immeuble construit par ce dernier n'existait plus. Saint-Menoux commença à se poser des questions. Il se demandait s'il n'y avait pas une main supérieure à la sienne qui décidait du déroulement des choses. De plus, il remarque que ses virées dans le passé affectaient les vies individuelles certes, mais jamais le déroulement de l'histoire.

Il eut finalement l'idée d'assassiner Napoléon au siège de Toulon afin de vérifier si quelqu'un d'autre le remplacera pour accomplir son rôle pour que l'histoire du monde demeure telle quelle. Il cache ce projet à Annette de peur de l'effrayer sans raison. Pendant son aventure, il assassine sans le savoir un garde qui s'est sacrifié pour sauver Napoléon et qui n'est qu'un lieutenant en ce moment. Malheureusement, ce garde qui trouve la mort est un ancêtre de Pierre Saint-Menoux. Dès lors, la situation se complique pour lui. Puisque son ancêtre est mort assassiné, il n'a pas pu naître pour le tuer. Il se retrouve piégé dans un énorme piège temporel où il existe, mais n'existe pas.

Le contexte et la portée du roman


Barjavel inscrit ce roman dans un contexte où la guerre sévit et où les humains sont en proie aux souffrances et massacres qu'elle occasionne. Il attire l'attention sur la responsabilité des humains dans cette situation peu confortable. On comprend aisément que l'auteur cherche à démontrer que le problème qui existe actuellement a une cause bien plus profonde qu'on ne doit pas faire porter à la guerre. La guerre ne s'étant pas déclenchée toute seule. Selon l'auteur, la société actuelle doit absolument trouver un autre modèle de société sur lequel se pencher pour se reconstruire. Une société harmonieuse, sans corruption et sans inégalités. René Barjavel montre à travers « Le voyageur imprudent », que la science pourrait jouer un important rôle dans cette noble quête, mais qu'il s'agit d'un risque à mesurer. Le livre cherche les moyens de comprendre pourquoi le monde se porte si mal, et comment on peut y remédier et freiner tous ces conflits.

La science n'est pas présentée ici comme un bourreau de la société, mais plutôt une bouée de sauvetage qui l'aide à s'améliorer. Barjavel a en réalité trouvé la manière d'associer efficacement le progrès de l'humanité à l'évolution scientifique. Le roman sort du contexte courant d'éléments porteurs de chaos et de déluge qu'on attribue habituellement à la science dans les romans de science-fiction. Il prône également la solidarité entre humains et la disparition de l'individualité pour un monde meilleur. Il emploie une forte dose d'hyperbole pour représenter les maux de la société et leurs éventuels remèdes.
 






Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®