bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
cervantès
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Miguel de Cervantès, Don Quichotte : résumé


Œuvre de Miguel de Cervantès, l'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche raconte l'histoire d'un pauvre gentilhomme originaire de la Manche appelé Alonso Quichano. L'Hidalgo est passionné des livres de chevaleries. Il possède toute une collection de ces ouvrages qu'il conserve bien d'une manière maladive dans sa bibliothèque. Cette passion pour l'histoire de la chevalerie a changé Quichano. Un jour, il se considère comme le chevalier médiéval Don Quichotte qui œuvre dans la protection des opprimés et dans la lutte contre le mal en Espagne.

Avec son naïf écuyer, Sancho Panza, il part à l'aventure pour vivre la vie de ce chevalier, avec une idée en tête qu'il vit dans un grand château entouré de belles princesses, alors qu'il n'est que dans une moindre auberge et avec des filles de paysans. Il a même juré amour et fidélité à une paysanne de son pays, Dulcinée du Tobos, qu'il n'pas encore rencontré et qu'il ne rencontrera jamais. Sancho Panza, de sa part, s'inquiète de l'état et des visions de son maître, mais il doit obéir à ce dernier pour obtenir le titre de gouverneur que ce dernier lui a promis.

Première partie


La première partie est composée de 52 chapitres. Après avoir présenté son œuvre avec des éloges, l'auteur décrit brièvement le pauvre hidalgo et son origine ainsi que son fantasme pour les livres de chevalerie et son envie maladive de vivre l'aventure de ces chevaliers même dans un monde totalement différent de ce que ces derniers ont vécu. Il sort les vieilles armes poussiéreuses de ses ancêtres et commence son aventure en compagnie de son cheval Rossinante afin de lutter contre les injustices et apporter des aides à des personnes victimes d'oppressions. Mais, sa première aventure est vouée à l'échec. Il pose également son dévouement à la Dulcinée de Toboso qu'il considère comme une véritable princesse alors qu'en réalité ce n'est qu'une jeune laboureuse de belle allure qui s'appelle Aldonza Lorenzo.

Don Quichotte s'obstine toujours à devenir un armé chevalier malgré son échec. Dans la campagne, il persuade un aubergiste qu'il considère comme un châtelain d'organiser pour lui une cérémonie satirique afin de lui offrir l'adoubement. Il réussit à convaincre l'aubergiste de devenir son parrain d'armes et de lui sacrer armé chevalier. À partir de ce moment, il se lance dans différentes aventures tragicomiques en quête d'aventure et de gloire. Mais son simulacre de veillée d'armes se transforme en mésaventure. C'est le cas quand il essaie de sauver un adolescent qui subit la maltraitance de son patron. En même temps, il continue à exprimer ses pensées déraisonnables concernant son amour pour sa Dulcinée, au point de renoncer à tout confort. Le faux chevalier a même forcé un groupe de marchands de Tolède à jurer que sa Dulcinée est la plus belle princesse du monde, comme c'est écrit dans les livres de chevalerie. Mais cette bravade a failli coûter la vie à l'hidalgo parce que le groupe de marchands lui frappe et le laisse gravement blessé sur le bord de la route. Heureusement un laboureur de son village le reconnaît et le ramène à sa nièce et sa gouvernante.

Inquiètes du sort de Don Quichotte, les deux femmes font appel au curé et au barbier qui décident de brûler les livres du gentilhomme pour qu'il ne replonge plus dans cette absurdité. Mais dès qu'il se réveille de son profond sommeil et se remet de sa blessure, Don Quichotte décide de continuer ses aventures, malgré ces échecs. Il se fait accompagner par un son fidèle écuyer Sancho Panza, un paysan à un bon sens exceptionnel. Les deux hommes repartent en cachette et reprennent les routes de la Manche pour protéger les veuves et pour lutter contre les géants. L'hidalgo connaît quelques aventures au cours de son parcours comme le combat contre les moulins à vent qu'il considère comme des créatures monstrueuses et contre le groupe de moines bénédictins qui escorte une dame. Mais, il est vaincu.

Après, le chevalier errant et son écuyer se reposent avec un groupe de chevriers et font quelques connaissances. Après avoir passé quelques jours dans ce village, ils reprennent leur route, puis se reposent sur un pré près d'un ruisseau paisible. Un groupe de muletiers du village de Yanguas a assommé Don Quichotte et son écuyer ainsi que Rossinante, son cheval, qui s'est approché de leurs juments. Ensuite, couverts de bleus, les 2 hommes se réfugient à l'auberge de Juan Palomeque où ils reçoivent de nouveaux coups d'un muletier jaloux de la jeune servante que Don Quichotte prend pour la fille du châtelain et à qui il a fait des compliments. Les mésaventures du gentilhomme et de Sancho Panza se succèdent.

Don Quichotte veut à tout prix ressembler à Amadis et réalise une pénitence à travers un rituel grotesque : il libère son cheval, déchire ses habits en se mettant à moitié nu. Pendant ce moment, Sancho rencontre dans une auberge le curé et le barbier qui ont brûlé les livres du chevalier. L'écuyer raconte à ces hommes la folie de son maître. Les 3 organisent un plan pour ramener l'hidalgo dans son village, en demandant à une princesse de convaincre Don Quichotte de l'accompagner pour libérer son royaume. Le plan est un vrai succès : le gentilhomme arrive à son village.

Deuxième partie


Don Quichotte et Sancho deviennent célèbres grâce à ses aventures dans la première partie du roman. Le gentilhomme décide encore une fois de repartir, mais cette fois-ci avec des préparatifs, même si sa nièce et sa gouvernante l'empêchent. Le curé et le barbier demandent de l'aide auprès du bachelier Sanson Carrasco pour élaborer un nouveau plan afin de retenir le plus longtemps possible Don Quichotte dans son village. Mais, cela ne marche pas. Don Quichotte et son fidèle Sancho repartent pour leur troisième sortie à la visite de Dulcinée à Toboso. Sancho, qui a menti à son maître et a inventé une histoire sur elle pour ne pas inquiéter l'hidalgo quand ce dernier lui a demandé la réaction de Dulcinée en recevant sa lettre, a peur que son mensonge aille retourner contre lui. Mais l'écuyer réussit encore une fois à tromper son maître, en faisant passer une grossière villageoise pour la Dulcinée.

Déçu de cette rencontre, le gentilhomme continue sa route et quitte Tovoso. Au cours de ses périples, Don Quichotte rencontre quelques chevaliers et s'affronte avec certains d'entre eux. L'hidalgo remporte la victoire à plusieurs reprises et réussit à obtenir la reconnaissance de certains personnages grâce à son courage et à son aide. Après, le chevalier errant descend dans la grotte de Montesinos où il fait des rêves étranges. Ensuite, en compagnie de son écuyer, il débarque dans une auberge, là où il commence à retrouver la raison parce qu'il ne considère plus l'auberge comme un château. Après la réduction en pièces d'un théâtre de marionnettes et la tentative infructueuse de réconcilier 2 villages, l'aventure de Don Quichotte et Sancho continue par un voyage en bateau qui finit mal.

Après avoir été obligé de sauter à l'eau, les 2 hommes arrivent dans un château d'un duc et d'une duchesse. Pour la première fois, Don Quichotte entre dans un vrai château et se familiarise avec le mode de vie des nobles espagnoles. Les deux hommes ont acquis la confiance du duc et de la duchesse, mais doivent quitter le palais à cause de la fuite de Sancho suite à la révélation du mage Merlin concernant les 3000 mille coups de fouet sur les fesses de l'écuyer pour désenvouter la Dulcinée. Don Quichotte n'est pas content de ce départ brusque de Sancho et les deux protagonistes se disputent constamment à cause de cela.

Battu par le chevalier de la Blanche Lune, Don Quichotte décide de rentrer à son village malgré l'encouragement de son écuyer. Il ne lit plus aucun roman de chevalerie et se rend compte de ses folies. Il reprend sa vie d'auparavant avec une grande sagesse. Enfin, il meurt en paix, avec l'admiration et l'amour de ses proches.
 




Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®