bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
kafka
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Franz Kafka, Le Procès : résumé


Le Procès de Franz Kafka est un roman outre-tombe du célèbre écrivain originaire de Prague et de langue allemande Franz Kafka. Ce roman relate les infortunes de Joseph K. qui, un bon matin, est arrêté pour une raison indistincte et est soumis aux austérités de la justice. Ce roman a été publié pour la première fois, en 1925 et portait le titre "Der Process". Il est traduit en français pour la toute première fois en 1933. Ce roman est le roman principal de l'oeuvre de Kafka. Il est divisé en dix chapitres dont voici les résumés.

Chapitre I


Joseph K. est du jour au lendemain arrêté à son domicile, le matin de son anniversaire. Il est informé par deux gardes, qu'il est placé sous garde. Cependant, il n'est pas informé du motif de son arrestation. Motif que les gardes eux-mêmes ignorent. C'est dans la chambre de Fraülein Bürstner (une autre locatrice), absente à ce moment, qu'il est conduit. Il est interrogé brièvement et à l'improviste par un inspecteur. Ce dernier l'informe que bien qu'il soit en état d'arrestation, il peut continuer à mener sa vie comme si de rien n'était.

Chapitre II


De retour du travail, K. présente des excuses à sa logeuse pour le trouble occasionné par sa détention ce matin, mais cette dernière ne semble pas être informée. Il attend le retour de Fraülein Bürstner, afin de lui présenter également des excuses pour l'incursion dans son logement ce matin. Cette dernière est dans un premier temps surprise par les explications de Joseph, mais ne l'empêche cependant pas de dramatiser ce qui s'est passé le matin. Les bruits de K. tirent le neveu de l'aubergiste de son sommeil. Ce dernier était assoupi dans la demeure de Fraülein Bürstner, qui implora K. de s'en aller, ce qu'il fit après l'avoir embrassée.

Chapitre III


Joseph K. est informé qu'une investigation sur son arrestation se tiendra le dimanche suivant. Une fois arrivé à l'adresse du tribunal, K. est terrifié par la situation géographique du tribunal. En effet, le tribunal se situe dans un immeuble de logements dans un quartier pauvre. Cependant, comme il n'a pas reçu d'adresse précise, il divague dans divers immeubles d'habitation, jusqu'au moment où il fait la rencontre d'une blanchisseuse qui lui donne la location exacte de la cour.

Chapitre IV


Joseph K. se présente au juge d'instruction et proteste contre le traitement qui lui a été administré lors de son arrestation. Il profite également pour dénoncer la Cour, tout comme ses fonctionnaires, pour corruption. Ce n'est qu'après avoir terminé son discours que Joseph se rend compte que la cour est pleine d'employés de justice. Le juge d'instruction lui fait comprendre qu'il a sérieusement aggravé son cas à travers son comportement. Mais K. se rétracte de toutes les procédures et abandonne la salle d'audience.

Chapitre V


En dépit de l'absence de convocation, Joseph K. retourne la semaine suivante à la cour. Il rencontre à nouveau la buandière, qui l'informe que la cour n'est pas en train de tenir une séance. K. tombe sous le charme de cette dernière, qui n'est nul autre que la compagne de l'huissier-audiencier. Cette dernière lui permet de visiter la salle où son procès est supposé se tenir. À sa grande stupéfaction, il se rend compte que les registres du juge d'instruction sont en réalité des romans obscènes. Un étudiant en droit nettoie la cour et la compagne de l'huissier-audiencier s'en va, sûrement pour passer la nuit avec un juge. K. voit s'approcher l'huissier de justice, qui lui propose de l'emmener sur son périple des bureaux du tribunal. Il croise dans les bureaux détériorés de la cour, d'autres inculpés dont l'état physique expose leur détérioration à force de supporter leur procès. K. se sent soudainement faible dans l'ambiance fiévreuse du bureau délabré, et doit être accompagné à l'extérieur, où l'air frais lui permet de recouvrer ses esprits.

Chapitre VI


De retour à son lieu de service, K., après avoir ouvert une porte qui donne sur un placard à ordures, découvre une scène assez particulière. Les deux gardes qui l'ont arrêté très tôt le matin sont en train d'être humilié à coups de fouet. Plus tard, K. est visité par son oncle. Ce dernier lui reproche le fait de ne pas prendre sa défense plus au sérieux. Ce dernier propose également de mettre K. en contact avec un vieil ami à lui, un bâtonnier de la défense du nom de Huld. Lorsqu'ils arrivent, l'avocat entame une discussion avec le scribe en chef de la cour. Pendant ce temps, les yeux de K. sont rivés sur Léni, l'infirmière de Huld, qui lui présente le bureau de l'avocat et le charme. Après avoir couché avec Leni, K. rencontre à nouveau son oncle devant le logement de Huld, qui lui reproche de gâcher toutes les chances de réussite dans son procès.

Chapitre VII


Alors que le jour fatidique du procès approche à grands pas et K. semble être de plus en plus négligent et est dans l'incapacité de se concentrer à son lieu de service. Il n'est pas content des prestations de son avocat, qui semble ne pas évoluer dans son cas. À son lieu de travail (la banque), une missive d'introduction auprès du peintre de la cour Titorelli lui est offerte par un fabricant, qui est l'un de ses fidèles clients. Joseph K. va à l'atelier de Titorelli, pour le rencontrer. Une fois à l'atelier de ce dernier, il aperçoit les portraits des différents juges. Ce dernier explique à K. qu'il sera difficile d'obtenir un acquittement et lui conseille de reporter incessamment le jugement final. Titorelli pousse par la suite K. à acheter quelques de ses oeuvres de paysage, et lui montre la sortie qui, à la grande surprise de K., donne sur les greffes.

Chapitre VIII


Joseph K. prend la ferme résolution de remercier Huld et de prendre lui-même les choses en main. Lorsqu'il arrive chez son avocat, il fait la connaissance du marchand Block, un autre client de Huld. Ce dernier a donné tout ce qu'il possédait, y compris sa compagnie, dans sa défense, qui dure depuis plus de cinq ans. Joseph K. met alors Huld au courant de sa décision, celle de se défaire de ses services.

Chapitre IX


Quelque temps après, K. est convié par sa banque pour escorter un client italien qui désire faire un tour, afin de visiter la cathédrale locale. Mais lorsque K. se rend à la cathédrale, il ne trouve aucun client italien. Après avoir observé une section de la cathédrale locale, K. est sur le point de s'en aller lorsqu'un prêtre prononce son nom. Le prêtre s'avère être le curé de la prison. Ce dernier reproche à K. son impassibilité pour son procès. Le curé raconte par la suite à K. une allégorie sur un homme du paysage rural qui cherche à accéder à la loi, mais qui est gêné dans sa quête par un gardien. Après avoir cogité sur les multiples explications possibles de cette allégorie, K. demande de l'aide à l'aumônier, qui refuse sans aucune gêne.

Chapitre X


C'est à nouveau l'anniversaire de Joseph K.. Ce dernier s'est vêtu pour sortir dans la soirée, mais à sa grande surprise, deux hommes vêtus de manière rigoureuse l'attendent. Ces derniers le conduisent jusqu'à une carrière en dehors de la commune, où son cou est tenu par l'un des deux et l'autre se charge de le poignarder à deux reprises dans le coeur.
 




Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®