bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
carmen
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Mérimée, Carmen : résumé


La jalousie maladive et l'amour tragique, ce sont les mots qui peuvent qualifier cette nouvelle écrite par Prosper Mérimée. Lors de son escapade en Espagne, Mérimée, un archéologue de renom, a fait la connaissance d'un voleur appelé José Navarro. En fuite, ce brigand est protégé par le narrateur contre l'arrestation. Quand Mérimée arrive à Cordoue, il rencontre une belle gitane surnommée Carmen. Cette dernière veut l'attirer dans un guet-apens mais heureusement, José Navarro arrive à temps pour le tirer d'affaire. Après quelques mois, le narrateur se rend chez José pour le visiter, avant même son exécution. Le bandit ne lui cache rien d son histoire tragique. José Navarro est un brigadier des dragons. Sa vie a changé au fil des années : il déserte, tue des personnes, intègre un groupe de contrebandier et vole grâce à son amour pour Carmen. Mais la jolie gitane le laisse tomber et il a fini par l'assassiner. C'est cette histoire que Mérimée raconte dans ce court récit.

Chapitre I


Prosper Mérimée, un célèbre archéologue qui aime voyager, est en voyage en Andalousie. Au cours de ses périples, le narrateur fait une pause près d'une source avec son guide, Antonio. Pendant ce temps, il fait la rencontre du plus grand bandit du pays : José Navarro qui a un accent différent de l'Andalousie. Mérimée lui donne un cigare et les deux hommes commencent à se parler. Il s'entend vite et facilement. Mais Antonio, le guide du narrateur connaît tout de suite que c'est un contrebandit. Il fait des signes à Mérimée pour l'aviser. Ce dernier semble comprendre ce qu'Antonio souhaite lui transmettre, mais il continue à fréquenter José Navarro, sans aucune peur. Le bandit l'accompagne même dans son auberge où quelqu'un le signale encore une fois que c'est le fameux bandit tant recherché par les autorités : Don José Navarro. Ce dernier se montre très aimable et sympathique envers lui.

Au cours du repas, le bandit joue la mandoline et lui distrait avec des chansons au style basque. Après cette soirée, les 3 hommes se reposent à l'auberge. Mais en pleine nuit, le narrateur se réveille et sort de l'auberge pour prendre l'air à l'extérieur. Il aperçoit une ombre devant lui. Ce n'est personne d'autre qu'Antonio son guide qui appelle les lanciers pour dénoncer leur compagnon poursuivi par les autorités. En contrepartie, il espère gagner 200 ducats. Mérimée réveille Don José et le conseille de s'enfuir. Ce dernier promet au narrateur qu'il n'a pas l'intention de se venger d'Antonio. Puis il prend la fuite pour éviter de se faire arrêter. Lorsque les lanciers débarquent à l'auberge, ils n'y trouvent plus Don José.

Chapitre II


La semaine qui suit, Mérimée poursuit son expédition chez les Dominicains, à Cordoue. Pendant une soirée, il fait connaissance d'une belle et jeune fille bohémienne connue sous le nom de Carmen. Celle-ci se prétend capable de présager son avenir. La jolie gitane l'invite à prendre une glace et à venir chez elle, elle s'intéresse beaucoup à la montre de Mérimée. Mais, c'est un coup préparé par Carmen pour dérober la montre du narrateur. Quand les deux personnes arrivent au domicile de la jeune bohémienne, son complice entre de manière brusque. C'est Don José. Carmen lui ordonne de décapiter le malheureux propriétaire de montre. Mais, quand Don José voit que c'est son ami le narrateur, il le laisse partir. Malheureusement, la montre est déjà prise par Carmen. Par amour par elle, Don José supplie le narrateur de ne pas la poursuivre et celui-ci accepte sa demande.

Après quelques mois, Mérimée retourne à Cordoue. Au couvent, quelqu'un l'avertit que Don José a été enfermé en prison. On l'accuse de ce vol de montre du narrateur et beaucoup d'autres crimes. Il encourt de ce fait une condamnation à mort. Mérimée le visite en prison. Quand il arrive, le prisonnier est en train de prendre son repas. L'archéologue lui offre une boîte de cigares. Il lui promet qu'il va l'aider, mais le bandit avoue que ce n'est plus nécessaire. Il lui demande juste un service : donner une médaille à une dame en Navarre.

Chapitre III


Le lendemain, Mérimée rend encore visite à Don José en prison. Ce dernier lui raconte toute son histoire. Son vrai nom est Don José Lizarrabengoa. Il est d'origine basque et a vu le jour à Elizondo. Il est nommé brigadier de cavalerie qui prend en charge la garde d'une société spécialisée dans la production de tabac à Séville. Sa rencontre avec Carmen a changé entièrement sa vie. Dès la première fois qu'il la voit, il tombe éperdument amoureux de cette femme qui n'arrête pas de le maltraiter. Un jour, une bagarre a lieu. Don José voit ce qui se passe et s'aperçoit que Carmen est blessée et impliquée dans cette affaire. En tant que brigadier, son supérieur l'ordonne à amener la jeune femme en prison. Mais, cette dernière réussit à l'amadouer avec son charme et son patriotisme et s'enfuit. Mérimée a payé cher cette maladresse. Il est emprisonné pendant un mois. Son supérieur a également décidé de le dégrader. Pendant qu'il est en prison, Carmen lui envoie un cadeau bizarre en se désignant comme sa cousine : un pain contenant une lime et 2 piastres à l'intérieur. Ce geste l'attendrit, mais il ne cède pas à la demande de la jeune gitane de s'évader de la prison.

Quand il sort de la prison, il retourne travailler, mais en tant que simple soldat. Carmen revient pour lui faire son avance. La seule journée que Don José passe avec elle suffit pour qu'il retombe encore une fois amoureux de cette femme. Carmen le mène à sa guise : elle lui demande de réaliser des trafics, puis elle se dissipe pendant un certain moment. Ensuite, Don José la surprend avec un officier. Une autre bagarre se passe à nouveau. Le soldat assassine l'officier. La femme bohémienne l'aide à se sauver. Il quitte Séville et devient membre d'un groupe de contrebandiers qui est sous la direction de Dancaïre, le chef. Mais à sa surprise, Don José est au courant que Carmen n'est plus un cœur à prendre. C'est déjà l'épouse d'un bandit du groupe : Garcia. Il ressent une profonde souffrance à cause de sa pitoyable vie. En plus, les crimes commis par la troupe ne cessent d'augmenter en nombre. Par jalousie, José tue Garcia lors d'une brusque querelle. Le chef du groupe, Dancaïre, perd également sa vie lors d'une embuscade. José quant à lui se retrouve blessé. Mais au fil du temps, il se rétablit.

Mais ce n'est pas le cas pour son cœur. Il mène une vie dure à cause du caractère de Carmen qui entretient encore une relation amoureuse avec le picador Lucas. La jalousie de cet ancien brigadier ne fera que prendre de l'ampleur. L'homme demande à la belle gitane de l'accompagner en Amérique et de laisser cette sale histoire derrière eux. Mais Carmen le blesse à nouveau en avouant qu'elle ne partira pas et qu'elle ne ressent plus rien pour lui. À cause de son désespoir, Don José la tue et l'inhume seul en laissant avec elle la bague qu'il avait donné comme cadeau à Carmen de son vivant. Puis, il se rend à la police.
 



biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®