Biographie de Nathalie Sarraute

SARRAUTE Nathalie (1900-1999)


Nathalie Sarraute s’impose comme l’un des grands écrivains de notre siècle. Écrivain français, par les hasards de la vie. Née en 1900 à Ivanovo-Voznessensk, près de Moscou, Nathalie Tcherniak connaît une enfance partagée entre la Russie et la France, où elle s’installe définitivement en 1909. Après une licence d’anglais, des études d’histoire et de sociologie, elle fait une licence de droit. Elle épouse, en 1925, l’avocat Raymond Sarraute. Inscrite au barreau de Paris, elle plaide de petites affaires en correctionnelle jusqu’en 1941.

Fervente lectrice depuis son enfance, elle découvre, dans les années vingt-cinq, Proust, Joyce et Virginia Woolf, qui bouleversent sa conception du roman. En 1932, elle écrit les premiers textes de Tropismes, publié en 1939, et dès lors se consacre entièrement à l’écriture, loin de tout milieu littéraire, dans un isolement et une incompréhension presque totale pendant près de vingt-cinq ans. L’Ère du soupçon (1956), textes fondateurs du Nouveau Roman, et Le Planétarium (1959) marquent sa consécration dans le monde entier.

Dans les années soixante, elle s’attache au problème de la création, avec trois romans, dont le premier, Les Fruits d’or, obtient le Prix International de Littérature en 1964. Elle découvre en même temps les ressources d’un «théâtre de langage» et écrit six pièces entre 1963 et 1980, dérivatif et prolongement de son oeuvre romanesque.

Depuis une vingtaine d’années, elle poursuit sa recherche sur «l’usage de la parole», titre du livre publié en 1980, en un retour aux sources mêmes des tropismes, dégagée de toute fiction. Elle vient de publier Ici en 1995.

Résumé des oeuvres de Nathalie Sarraute
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités. Ce site est 100% gratuit et financé grâce à la publicité, merci de désactiver votre logiciel afin de pouvoir y accéder.