Biographie de Raoul Follereau

Biographie de Raoul FOLLEREAU
(17 août 1903 – 6 déc 1977)

Raoul Follereau est un journaliste, poète et philanthrope français connu pour son engagement dans la lutte contre la lèpre. Figure emblématique du vingtième siècle, il a fortement inspiré l’Association italienne les Amis de Raoul Follereau dont le but consiste à défendre les droits des lépreux du monde entier.

Raoul Follereau vient au monde à Nevers le 19 août 1903 ; et décède le 6 décembre 1977. Issu d’une famille d’industriels aisée, il place sa foi dans les enseignements de l’église catholique. Durant sa jeunesse, il poursuit des études de droit et de philosophie. En 1918, il fait la connaissance de sa future épouse Madeleine Boudou. Après sa démobilisation en 1925, il entame successivement des carrières d’avocat, de journaliste et de secrétaire de rédaction.

Dans les années trente, il promeut la culture française à l’international en construisant des bibliothèques en Amérique Latine. Puis en 1936, deux événements majeurs marquent Raoul Follereau : sa compréhension de la vie Charles de Foucauld qui l’inspire dans sa quête pour « glorifier le visage de la France chrétienne » par l’intermédiaire de la reconstruction de « l’Église du Sahara » d’un côté. Pour se faire, il crée la fondation Charles de Foucauld l’année suivante. D’un autre côté, il vit la guerre civile espagnole comme une guerre sainte de l’autre côté. 

C’est dans les années 1936 que l’attention de Raoul Follereau se serait porté sur la lèpre. En effet, durant un safari en Afrique, celui-ci croise le chemin de lépreux aux conditions de vie, de santé, et sociale dramatiques. Dès lors, fortement ému et marqué, il se lance dans un combat pour aider les « enterrés vivants » qu’il appelle également les « sous-espèces humaines condamnées sans appel et sans amnistie » à se faire entendre. Son action débute en 1943 par une conférence visant à éclaircir certains éléments de cette maladie encore mal documentée et fortement connotée.

Lors de la seconde guerre mondiale, Raoul Follereau s’oppose aux nazis par le biais d’articles comme Hitler l’Antéchrist. En 1942, alors qu’il a reçu l’asile auprès du couvent de sœurs de Lyon, il prend connaissance du projet de la mère générale de construire un village de lépreux en Côte d’Ivoire. Intéressé, il passera une décennie à animer des conférences en France, Belgique, Suisse, Liban, Algérie, Tunisie, Maroc et Canada  afin de réunir les fonds nécessaires.

En 1953, suivant a suggestion de l’Abbé Balez suggère, Follereau propose la journée mondiale de la lèpre. En 1968, Raoul Follereau crée l’association française Raoul-Follereau qui centralise l’action de toutes les fondations créées en son nom.

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités. Ce site est 100% gratuit et financé grâce à la publicité, merci de désactiver votre logiciel afin de pouvoir y accéder.