bac francais  
biographie marbeuf
biographie marbeuf ACCUEIL biographie marbeuf LIENS UTILES biographie marbeuf VOTRE COMPTE biographie marbeuf NOUS CONTACTER  
biographie marbeuf
biographie marbeuf
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

biographie marbeuf

Biographie de Pierre de Marbeuf

Biographie de Pierre de Marbeuf
(vers 1596-1665)

Poète français.

Pierre de Marbeuf, sieur de Sahurs et d'Imare, est né vers 1596 en Normandie, où son père était maître des eaux et des forêts. On peut penser que cette fonction rapprocha la famille de Marbeuf de la famille Corneille, dont le père était également maître des eaux et forêts dans la même région. Il étudie au collège de la Flèche en même temps que Descartes avant de suivre des études de droit, puis de devenir lui-même maître des eaux et forêts. En 1625, tandis que ses parents vivent à Rouen, et Pierre de Marbeuf se déplace dans plusieurs endroits de France. Il quitte Rouen suffisamment tôt pour échapper à la peste qui proliférait en ce moment dans la ville.

Il s'établit alors en Anjou, puis à Orléans et à Paris puisqu'il dira plus tard qu'à une période (autour de 1619), il était amoureux d'une parisienne. Il semble alors qu'il ait abandonné ses études pour elle. On le retrouve plus tard en Lorraine et en Savoie, même s'il revient fréquemment à Rouen, ainsi que l'attestent ses victoires aux palinods de Rouen en 1617, 1618 et 1620, ainsi que ses deux autres participations répertoriées à ce concours annuel de poésie donné en l'honneur de la Vierge.

Ses stances intitulées « Anatomies de l'oeil » (1617) le font alors connaître. Il sera plusieurs fois l'hôte de l'archevêque François de Harlay, un des amis de Pierre Corneille, dans son château de Gaillon. Il célébrera la magnificence de la résidence de l'archevêque plus tard dans un sonnet publié dans le « Mercure de Gaillon ou recueil de pièces curieuses » (1664). A Gaillon, il a sans doute fréquenté l' « Académie de Saint Victor », cercle que l'archevêque a crée à Paris et qui regroupait les membres les plus érudits du clergé Normand, dont Antoine Gaulde, vicaire général de Rouen et poète helléniste, Robert le Cornier de Sainte Hélène, grand vicaire, poète et protecteur des lettres, et Jean-Pierre Camus, évêque de Belley et auteur.

L'oeuvre de Pierre de Marbeuf est plutôt variée, on y retrouve des sujets bucoliques, amoureux ou religieux, la forme sonnet ou élégiaque et des textes écrits aussi bien en latin qu'en français. Parmi son oeuvre, on peut noter « Psaltérion Chrestien » (1618) publié à Rouen, suivi de « Poésies meslées du mesme autheur » ; « Œuvres poétiques du Sieur de Marbeuf sur l'heureux mariage de leurs altesses de Savoie » (1619) publié à Paris et à Rouen. Dans « Recueil des vers de M. de Marbeuf, sieurs de Sahurs » (1628) publié à Rouen avec « Epigramma latina », on retrouve le plus connu des poèmes de Pierre de Marbeuf, « A Philis », qui commence avec le célèbre vers : Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage. Il publiera également « Le portrait de l'homme d'Estat, Ode » (1633), qui sera réédité dans « Sacrifice des muses au grand cardinal Richelieu » (1635). Malgré ces oeuvres, Marbeuf ne connaîtra qu'une gloire éphémère à son époque, et ne restera dans l'histoire littéraire que grâce essentiellement à son sonnet « A Philis ».

 



Retour à l'accueil des biographies


biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®