bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
galilée
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Bertolt Brecht, La Vie de Galilée : résumé


Bertolt Brecht est un dramaturge, metteur en scène, écrivain auteur de romans, critique théâtral et récits en prose et poète allemand du XXe siècle (1898-1956). Ce dernier fut naturalisé Autrichien en 1950, six ans avant sa mort. Très marqué par le IIIe Reich et le nazisme, il est exilé de son pays. Il écrira par la suite de nombreuses pièces autour de la tyrannie d'Hitler. Il est aussi connu comme étant l'inventeur de la "distanciation" théâtrale. Il écrivit de nombreuses pièces à succès (peut-être pas au moment de leur parution) parmi lesquelles on peut citer La Vie de Galilée.

La Vie de Galilée est une pièce de théâtre qu'il a écrite de 1938 à 1938, durant son exil au Danemark. Elle est révisée et traduite en anglais, en 1945, durant son séjour aux États-Unis. Jusqu'en 1954, elle sera par la suite retravaillée dans sa version dite "berlinoise". Ce n'est qu'en 1955, qu'elle est publiée pour la toute première fois en France.

La Vie de Galilée est une pièce en 15 tableaux qui dresse la vie de Galileo Galilei durant les années de sa vie où il a été persécuté par l'église. Cette pièce est l'occasion pour Bertolt Brecht de mener une réflexion sur certains points que sont : l'homme, la science et son utilité, la raison humaine et le progrès, et pour finir la tyrannie et la religion.

Galilée est un savant ingénieur né à Pise en 1564. Depuis 1592, il réside dans la République de Venise, plus précisément à Padoue, où il enseigne les mathématiques, jouit d'une grande liberté et est à la recherche des preuves du nouveau système cosmique de Copernic, convaincu de sa véracité. Il fabrique une lunette (il convient de noter que ce n'est pas lui l'inventeur de cette lunette) qui lui permet d'observer le ciel. Grâce à cela, il fait des découvertes incroyables qui lui permettent de prouver la véracité du système de Copernic : la Lune ressemble à la Terre et le ciel est abrogé ; Jupiter dispose des satellites qui orbitent autour de lui et les sphères de cristal sur lesquelles sont fixées les astres sont insensés ; etc. Malheureusement pour lui, son pays (Italie, qui est un pays pontifical) n'est pas disposé à entendre des vérités comme celle de Galilée à son époque (XVIIe siècle).

Tableau 1


Galileo Galilée, professeur de mathématiques à Padoue, ambitionne de démontrer le nouveau système de Copernic. Il explique à Andrea Sarti, fils de sa gouvernante, que dans l'univers rien n'est immobile "la terre tourne allègrement autour du Soleil, et avec elle tous les marchands de poisson, négociants, princes et cardinaux, et même le pape."
Ludovico Marsili, de son retour de Hollande parle à Galilée de l'invention d'un long tube avec des lentilles qui permet d'agrandir ce que l'on voit au loin. Ce dernier s'empresse tout de suite d'en construire un.

Tableau 2


Galilée remet le télescope, "sa nouvelle invention" à la République de Venise. Il espère en tirer un peu d'argent.

Tableau 3


Les découvertes révolutionnaires de Galilée débute en 1610, avec "l'abolition du ciel" le 10 janvier. Ce dernier dépiste dans le ciel, au moyen du télescope, des phénomènes qui consolident le système de Copernic. Mis en garde par son ami des représailles possibles de ses recherches, il atteste de sa foi en la raison humaine.

Tableau 4


Galilée a échangé la République de Venise contre la cour de Florence. Il reçoit les savants toscans et le Grand-duc Cosme. Galilée se heurte instantanément à un monde de mathématiciens et de philosophes bornés, obstinés, qui va jusqu'à décliner à s'approcher de son télescope pour ne pas perturber les théories d'Aristote. C'est sans résultat que Galilée persévère en demandant avec insistance un simple regard, en affirmant que "la vérité est fille du temps et non pas des autorités".

Tableau 5


La peste éclate à Florence et Galilée fait évacuer tout son monde, mais demeure pour poursuivre ses recherches.

Tableau 6


En 1616, le Collège Romain (Rome), Institut Pontifical de la recherche scientifique confirme les découvertes de Galilée. Sans aucune surprise, cela crée la controverse. Galilée démontre ses propos à travers sa blague habituelle du caillou qui tombe en l'air et il est rejoint dans ses observations par le Jésuite Clavius.

Tableau 7


Une fête de carnaval est organisée à Rome chez le Cardinal Bellarmino, qui est un homme de science. Galilée y est invité, ainsi que sa fille Virginia et son fiancé Ludovico. Ces derniers sont applaudis et le Cardinal entame une conversation avec Galilée. Conversation, durant laquelle il le félicite tout en le rappelant à l'ordre sur sa théorie de Copernic selon laquelle "le soleil est le centre du monde et immobile, tandis que la Terre n'est pas le centre du monde et tourne est folle, absurde et hérétique dans la foi". Galilée est par ailleurs informé que sa théorie est mise à l'index par l'Inquisition.

Tableau 8


Une conversation entre Galilée et un de ses disciples, le Petit moine, qui approuve la décision de l'Inquisition dans l'optique de ne pas troubler ceux qui croient aux Saintes Écritures. "Pourquoi met-il la terre au centre de l'univers ? Pour que le Saint-Siège puisse être au centre de la terre !" Ce qui est un faux problème pour Galilée.

Tableau 9


La venue d'un nouveau pape (Urbain VIII), qui est lui-même un homme de science. Ce dernier encourage Galilée à reprendre ses recherches dans le domaine interdit des tâches après huit ans de silence. Andrea chantonne "La Bible dit qu'elle ne tourne pas, et les vieux et les pédants en donnent mille preuves. Le Saint-père la prend par les oreilles et lui dit rester tranquille ! Et pourtant, elle bouge."

Tableau 10


Dans la décennie suivante, les théories de Galilée se sont répandues même au sein du peuple. Tout le monde commente ses idées, des pamphlétaires aux chanteurs de ballade. À tel point que beaucoup de villes italiennes choisissent l'astronomie comme thème du cortège des Guildes au cours du carnaval de 1632. Galilée est par ailleurs surnommé le "Bibelzertrümmerer" (casseur de Bible).

Tableau 11


Il est surveillé à Florence qu'il refuse de quitter. Son ancien élève, le Grand-duc Cosme de Médicis lui refuse son soutien après avoir reçu la visite du Cardinal Inquisiteur. Il est conduit à Rome pour être entendu devant le tribunal de l'Inquisition.

Tableau 12


Le pape (Urbain VIII ex-Cardinal Barberini) dialogue avec le Cardinal Inquisiteur à propos de Galilée et de ses théories. Dilemme entre science (pape) et foi (Cardinal).

Tableau 13


Galileo Galilée renie devant l'Inquisition, le 22 juin 1633, sa théorie du mouvement de la Terre. Andrea Sarti s'écrie : "Malheur à la terre qui ne produit pas de héros" ; à Galilée de répondre : "Non. Malheur à la terre qui a besoin de héros."

Tableau 14


Condamné à la prison à vie, Galileo Galilée a vu sa peine commuée en prison dans une maison de campagne tout près de Florence, sous la surveillance étroite de l'Inquisition. Galilée avoue à Andrea qu'il a continué d'écrire en cachette (Les Discori) et remet lui en remet une copie pour qu'il les passe en Hollande.

Tableau 15


Les Discori (les Discours), le livre de Galilée, confié à Andrea passe la frontière italienne. Ce dernier en feuillette les pages pendant le contrôle de ses affaires.
 



biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®