Biographie de Léon Tolstoï

Biographie de TOLSTOÏ
(28 août 1828 – 7 nov 1910)

Lev Nikolaïevitch Tolstoï, dit Léon Tolstoï,  fait partie des plus grands écrivains russes. Il naît à Iasnaïa Poliana le 9 septembre 1828, et décède à Astapovo le 20 novembre 1910, au bout de quatre-vingt-deux ans. 

Issu d’une famille de la haute noblesse, Tolstoï grandit dans la campagne russe. Les idées de Rousseau et de Voltaire l’influencent grandement dans son adolescence. Aussi, il interrompt ses études pour rejoindre l’armée. Ses expériences dans les batailles auxquelles il a pris part alimentent ses écrits, notamment Les Cosaques (1863), et les Récits de Sébastopol (1887). Les premiers écrits de l’auteur témoignent de l’importance qu’il accorde aux concepts du « bien » et de la « responsabilité de chacun », comme le démontre d’ailleurs son mode de vie de paysan simple, malgré le succès et les avantages pécuniaires du succès de ses livres.

Tolstoï entre dans la postérité grâce à La Guerre et la Paix (1865 – 1869) où se déroule une intrigue militaire poussée où les affaires privées et celles de l’Etat s’entremêlent. Il présente également le thème de l’adultère dans la société russe du dix-neuvième siècle dans Anna Karénine (1873 – 1877). Ensuite, il compose sur l’agonie dans La Mort d’Ivan Ilitch(1886), et dénonce les tromperies du mariage dans La Sonate à Kreutzer (1889). Essayiste, dramaturge et réformateur de talent, Tolstoï détient une influence sans conteste dans sa noble famille. De plus, l’écrivain tient une réputation de chrétien anarcho-pacifiste en raison de son interprétation littérale du nouveau testament de la Bible. Son œuvre Le Royaume de Dieu est en vous(1893) qui témoigne de sa conviction en la résistance non violente influencent d’ailleurs grandement des figures emblématiques comme que Mahatma Gandhi et Martin Luther King Jr. 

Pédagogue ayant majoritairement partagé son savoir avec des enfants de paysans, Tolstoï publie des essais centrés sur l’enseignement comme L’éducation religieuse(1899), La liberté dans l’école (1862), ou encore les quatre livre de lecture qui paraissent en 1872. En 1877, des critiques sévères inspirent une crise existentielle à l’auteur. Il perd foi en la littérature, se sent coupable de la relation charnelle qu’il entretient avec son épouse Sophie Tolstoï, et se prive d’alcool, de tabac et de viande pour se repentir de cette faute. Son aversion à l’encontre du matérialisme l’isole graduellement de ses proches. Ainsi, à bout, en 1908, il prend la décision de tout quitter. Il décède deux ans plus tard le 7 novembre 1910.

Résumé des oeuvres de Léon Tolstoï
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités. Ce site est 100% gratuit et financé grâce à la publicité, merci de désactiver votre logiciel afin de pouvoir y accéder.