Jean Cocteau

Cocteau, La Machine Infernale, La nuit de Noce

Introduction

Jean Cocteau est né en 1889, c’est un touche-à-tout : il est écrivain, cinéaste mais aussi dessinateur et poète. Il est très marqué par le complexe d’Oedipe, sujet que l’on retrouve dans ses œuvres. En effet, il entretient des rapports très fusionnels avec sa mère avec qui il vit seul après le suicide de son père. La Machine infernale a été jouée pour la première fois en 1934. C’est une pièce en quatre actes. Cocteau s’est inspiré de la pièce de Sophocle Oedipe roi pour le dernier acte.

La scène étudiée est tirée du troisième acte : La nuit de Noce. Oedipe et Jocaste se retrouvent seuls dans la chambre de Jocaste, on a fait l’ellipse de l’arrivée triomphale d’Oedipe dans Thèbes. C’est une scène d’inceste osée, et inventée par Cocteau. Dans un premier temps nous étudierons le décor, puis dans un second temps nous analyserons la relation entre les personnages, pour enfin considérer les rêves d’Oedipe et de Jocaste.

I. Le décor

A. Les couleurs

Rouge :

– Passion , sang ; violence.
– Comparaison « rouge comme une petite boucherie » ? phrase littéraire : pas d’indication pour le metteur en scène.

Blanc : « couvert de fourrures blanches » ? représente Oedipe : il est vierge ; naïveté et pureté.

Il y a un contraste entre les deux.

B. Les objets

Peau de bête ? permet à Anubis d’apparaître.

Berceau :

– Jocaste y revient deux fois : « veux-tu que j’ôte le berceau ? » ; « si tu veux que j’ôte le berceau, s’il te gène… » ? importance du berceau.
– Oedipe le compare à un « fantôme de mousseline » ? l’enfant est censé être mort.
? Importance dramatique du berceau et pour la mise en scène : Oedipe s’endort dessus.

Miroir :

– Jocaste obsédée par son âge ? importance de l’âge dans tout le texte.
– Aspect symbolique : thème récurrent de la lucidité et de l’aveuglement.

Baie grillagée ? importante pour la mise en scène :

– Emprisonnement par le mariage : « que cette chambre te devienne une cage, une prison ».

C. Jeu des personnages

« Ils se meuvent dans le ralenti d’une extrême fatigue » :

– Indication pour le jeu des personnages.
– Somnolence qui permet les rêves.

Didascalie :

– S’endorment chacun leur tour : « d’une voix confuse », « sa tête tombe », « réveillé en sursaut ».
– Paroles interrompues : « je dis… je dis.. que c’est lui.. lui… le chien… je veux dire… le chien qui refuse le chien… le chien fontaine » ; « Mon pauvre adorée… tu meurs de fatigue et nous restons là… debout, debout sur ce mur… ».

II. Les relations entre les personnages

A. Jocaste

Maternelle : « petit vainqueur », « mon pauvre adorée », « fou bien aimé », « mon garçon chéri » ? c’est sa vraie mère.

Elle attend un homme : « il était tant que tu viennes », « j’étais trop seule » ? elle attend qu’Oedipe la protège.

Elle est lucide : « j’ai peur que cette chambre te devienne une prison », « ils me détestent ».

B. Oedipe

Protecteur : « Mon cher amour », « ma pauvre chérie ».

Amoureux : « Ma chance grandira », « cette nuit unique », « le prodige de passer cette nuit de fête profondément seul avec toi », « Je relèverai ton prestige » ? futur de certitude.

? Pendant l’ellipse, Cocteau sous-entend qu’ils sont tombés amoureux.

III. Les rêves

Gens simples ou dans un état second qui voient les choses : les enfants, un ivrogne, les gens endormis.

A. Oedipe

« chien » ? Anubis.

Double énonciation : le spectateur comprend mais pas Jocaste : « Elle rie ».

B. Jocaste

« mur de ronde » ? fantôme de Laïus.

Double énonciation : même chose ? le spectateur comprend mais pas Oedipe : « riant ».

? Sur le point de révéler leur secret.

Conclusion

A l’issue de notre analyse nous pouvons constater l’importance de la mise en scène, mais aussi l’importance dramatique des décors. De plus, la relation d’Oedipe et Jocaste est passionnelle. Enfin, le thème de la fatalité est aussi présent car les deux personnages évitent de justesse de se révéler leur secret et ainsi d’éviter l’inceste et le piège de la Machine infernale. On peut rapprocher ce texte à celui de La Curée d’Emile Zola. En effet, l’un des thèmes majeurs de ce livre est l’inceste entre Renée Saccard et son beau-fils Maxime.

Du même auteur Cocteau, La Machine Infernale, L'Explosion de la Machine Infernale Cocteau, La Machine Infernale, La rencontre d'Oedipe et du Sphinx Cocteau, La Machine infernale, Résumé acte par acte Cocteau, La Machine Infernal, Le jeune soldat et le soldat Cocteau, Opéra

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Cocteau, Opéra”

Commenter cet article