Béroul

Béroul, Tristan et Yseut, Résumé

Ganelon, Godoïne et Denoalain, trois barons de la cour, avertissent le roi Marc : son épouse est coupable d’adultère. Elle entretient une liaison avec Tristan.
Le nain Frocin est sollicité pour ses dons de voyance. Il prédit que les deux amants se rencontreront près d’une fontaine le soir. Alerté, le roi décide de les épier. Il se cache dans un arbre qui domine la fontaine. Mais heureusement pour les amants, ils aperçoivent le reflet du roi dans l’eau et masquent leurs réels sentiments. Ils parviennent ainsi à s’innocenter.
Le roi est furieux contre ses barons qu’il accuse de trahison et de mensonge.
Marc s’entretient avec sa femme. Yseut lui avoue avoir rencontrée Tristan et le roi confesse avoir assisté à leur conversation. Le roi ne saurait douter de la sincérité de son épouse.

Les trois barons, convaincus de la culpabilité des jeunes gens, n’abdiquent pas. Ils décident d’organiser une ruse afin de les surprendre en flagrant délit d’adultère : le roi enverra Tristan en mission à l’extérieur du royaume. Avant de partir Tristan rencontrera Yseut. De la farine sera répandue autour du lit de la reine, ainsi il sera plus aisé de dénoncer les amants.
Mais Tristan découvre leur dessein. Le soir, dans la chambre de la reine, il évite de marcher dans la farine. Quand il bondit sur le lit de sa maitresse, une de ses blessures se met à saigner. Du sang est répandu sur la farine et dans le lit.
C’est alors que le roi pénètre dans la chambre : tout les accuse. Tristan et Yseut reconnus coupables d’adultère sont condamnés à mourir immolés.

Avant d’être supplicié, Tristan réclame une dernière faveur. Il souhaite se recueillir dans une église. On lui accorde sa demande. Dans la chapelle, il s’enfuit par une fenêtre et se jette dans le vide. IL survit miraculeusement. Gouvernal, son écuyer, le rejoint. Armé, Tristan se cache en attendant que passe le cortège où Yseut est prisonnière.
Quand Marc apprend la fuite de Tristan, sa fureur redouble. Le seigneur Dinas tente d’infléchir le roi. Il réclame sa clémence, en vain. Afin de se venger de son épouse, Marc consent à céder Yseut à une troupe de lépreux où elle sera assurément bien plus malheureuse.
Or quand les lépreux passent près du buisson où est dissimulé Tristan, ils sont attaqués. Yseut est libérée.
Les amants se réfugient dans la forêt du Morrois où ils demeurent cachés. Là ils rencontrent un ermite, Ogrin. L’ermite les chapitre sur leur manque de vertu. Le couple se justifie : sous l’emprise d’un filtre d’amour, ils ne peuvent contrôler leurs sentiments.

Au château, on pense qu’en relâchant le chien de Tristan, Husdent, on retrouvera aisément la traces des fugitifs. Malheureusement, les hommes du roi perdent toutes traces du canidé.
Un jour, au cœur de la forêt, Tristan aperçoit un baron du roi les espionner. Aussitôt il l’attrape et l’exécute. Désormais nul n’ose pénétrer dans la forêt de peur d’être tué.
Plus tard, le roi, informé de la cachette des deux amants, décide le les surprendre. Le roi les découvre endormis sur le sol, habillés et séparés par l’épée de Tristan. Apitoyé par le couple, Marc renonce à les tuer mais il laisse des indices de sa venue. Pendant son sommeil, Yseut cauchemarde : elle est dévorée par deux lions. Elle se réveille en sursaut et découvrent les signes du passage du roi.

Bientôt le filtre d’amour cesse d’agir. Ayant retrouvés leurs esprits, Tristan et Yseut sollicitent l’aide de l’ermite Ogrin. Celui-ci consent à les aider à se réconcilier avec le roi Marc. Il infléchit le roi : Yseut est autorisée à revenir à la cour. Tristan est exhorté à quitter le royaume.
Les amants se séparent. Tristan trouve refuge chez Orri, un forestier. Mais cette séparation ne saurait satisfaire pleinement les barons du roi.
Quant à Marc, une mutinerie des barons, il envisage de faire revenir Tristan à la cour. Afin de lavés les amants de tout soupçon et de calmer les barons, Yseut devra prêter serment et garantir son innocence aux hautes autorités ecclésiastiques.
On décide du lieu de la cérémonie : le Mal Pas, un marécage. Le roi Arthur est convié.
De son coté, Yseut invite Tristan à assister à la cérémonie déguisé en lépreux.

Le jour du serment, les invités doivent franchir les eaux boueuses du marécage. Les barons y tombent lamentablement. Yseut sollicite l’aide du lépreux (Tristan) pour franchir le Mal Pas. Elle monte sur son dos.
Enfin Yseut jure solennellement son innocence en ces termes : nul homme n’est entré dans ses cuisses à l’exception de Marc et du lépreux qui l’a aidée à traverser le marécage. La reine est définitivement innocentée.
A l’issue de la cérémonie, des tournois sont organisés auxquelles participe Tristan déguisé. Son cheval et ses armoiries noires lui valent le nom de « noir de la montagne ». Enfin chacun se disperse.

Comme convenu, le roi rappelle Tristan à la cour. Mais les assiduités des amants reprennent à nouveau, éveillant les soupçons des barons. Alors qu’ils épient les amants, Denoalain et Godoïne sont tués.

Le roman de Béroul, inachevé, se termine ici.

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Béroul, Tristan et Yseut, Résumé”

Commenter cet article

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités. Ce site est 100% gratuit et financé grâce à la publicité, merci de désactiver votre logiciel afin de pouvoir y accéder.