Shakespeare Roméo et Juliette

Shakespeare, Roméo et Juliette, Prologue (Commentaire composé)

 

Extrait 1 : Le prologue

Introduction

  • William Shakespeare voit le jour le 23 avril 1564 à Stratford-upon-Avon, en Angleterre. Il est issu d'une famille noble et grandit avec sept frères et soeurs. En 1582, il épouse Anne Hatheway qui lui donne une fille et deux garçons jumeaux. Dès 1592, Shakespeare est déjà reconnu et célèbre comme acteur et dramaturge.
  • On sait peu de choses de sa vie durant ses moments de gloire, mais on sait qu'en 1612 il retourne à Stratford où il meurt, le 23 avril 1616.
  • Les personnages de Roméo et Juliette apparaissent pour la première fois dans une nouvelle italienne de Luigi da Porta (1485-1529) qui reprenait un sujet déjà développé dans un récit du Novellino de Masuccio de Salerne et traité ensuite par Matteo Bandello dans l'une de ses Nouvelles. Mais c'est la pièce de Shakespeare qui fit de Roméo et Juliette deux personnages universels.

Lecture

PROLOGUE

Le Chœur

 

Deux familles, égales en noblesse,

Dans la belle Vérone, où nous plaçons notre scène,

Sont entraînées par d'anciennes rancunes à des rixes nouvelles

Où le sang des citoyens souille les mains des citoyens.

 

Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies

A pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple d'amoureux

Dont la ruine néfaste et lamentable

Doit ensevelir dans leur tombe l'animosité de leurs parents.

 

Les terribles péripéties de leur fatal amour

Et les effets de la rage obstinée de ces familles,

Que peut seule apaiser la mort de leurs enfants,

Vont en deux heures être exposés sur notre scène.

 

Si vous daignez nous écouter patiemment,

Notre zèle s'efforcera de corriger notre insuffisance


Shakespeare, Roméo et Juliette, Prologue

Etude

 

I/ L'ILLUSION THEATRALE

 

1/ L'esthétique baroque

 

  • Il faut se souvenir que nous sommes au théâtre, à une époque où commence à régner l'esthétique baroque.
  • Le terme baroque, emprunté à l'italien, désigne l'ensemble des caractéristiques esthétiques de la période 1580-1610 environ, qui s'opposent au classicisme.
  • Le baroque privilégie le mouvement, le désordre, les contrastes, la violence des images et des figures.

 

2/ La spécificité de l'œuvre théâtrale

 

  • L'œuvre théâtrale d'abord destinée à être jouée, semble affirmer la dimension artificielle du spectacle. C'est du théâtre, ce n'est pas vrai.
  • Mais en même temps, l intervention du chœur, hérité de la tradition antique suggère qu'il va s'agir d'une histoire vraie. Rien en tout cas ne permet d'en douter : le chœur annonce que la pièce va mettre en scène « deux familles, égales en noblesse dans la belle Vérone ».
  • Le théâtre est donc le lieu par excellence où va se produire le miracle de l'illusion.

 

II/  L'INTERVENTION DU CHŒUR

 

1/ Un héritage de l'Antiquité ?

  • On pourrait croire qu'il s'agit d'un héritage de l'Antiquité.
  • Bien sûr c'est par tradition que Shakespeare a emprunté le nom de ce personnage.
  • Mais sa fonction n'a rien à voir avec le chœur antique, chargé de commenter l'action tout au long de la pièce et de jouer le rôle d'observateur extérieur, d'intermédiaire entre les personnages.

 

2/ Un chœur réduit

 

  • Ici, le chœur se réduit à un seul personnage, qui n'apparaît que deux fois, dont une pour prononcer les quatorze vers du Prologue.
  • Sorte de « deus ex machina » plutôt que chœur, il a pour rôle de mettre en place le cadre de l'action, et de transmettre au public ce qu'il ne peut apprendre directement de la première scène.

3/ Les fonctions du chœur

 

  • Dans la mesure où les tragédies shakespeariennes reposent souvent sur une trame compliquée, l'intervention du chœur est tout à fait utile. Le chœur a donc tout d'abord une fonction pratique.
  • Mais il a aussi une fonction esthétique et technique : son apparition symbolise la mise en place du système théâtral. Employant dans son discours la  première personne du pluriel « nous », le chœur incarne l'ensemble des acteurs s'opposant au public.

 

III/ L'AMORCE DE L'HISTOIRE

 

1/ Les protagonistes

 

  • En un sens, tout ce qui va suivre est déjà présent dans ce prologue du chœur.
  •  Nous savons, grâce au chœur, que cette pièce sera bâtie sur la lutte entre deux familles ennemies,
  • Cette pièce est centrée sur l'amour de deux jeunes héros

 

2/ Temps et espace

  • Le prologue fournit aussi une indication de temps et de lieu : la pièce se passe à Vérone.
  • Il s'agit donc d'une histoire « moderne »,  contemporaine du public.

 

3/ Le genre de la pièce

 

  •  L'information essentielle transmise au public concerne le genre littéraire de la pièce qui va être jouée. Il s'agit d'une tragédie.
  •  A aucun moment, le spectateur, prévenu par le Prologue, ne pourra partager l'illusion de Roméo et de Juliette, de frère Laurent, selon laquelle les choses pourront peut-être bien finir.

 

Conclusion

 

  • Même si Shakespeare emprunte à l'Antiquité la tradition du chœur, sa fonction se réduit à deux interventions dans cette pièce.
  • Le chœur, réduit à un seul personnage, il a pour rôle de mettre en place le cadre de l'action, et de transmettre au public ce qu'il ne peut apprendre directement de la première scène.
  • Le Prologue fournit au public les informations essentielles sur les protagonistes (l'amour de deux jeunes héros appartenant à des familles ennemies), le cadre (la belle Vérone), le genre littéraire de la pièce (une tragédie).