bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
L'île des esclaves
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Marivaux, L'île des esclaves : résumé


La comédie L'île des esclaves est une pièce en un seul acte et 11 scènes, de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, journaliste, romancier et homme de théâtre. Cette pièce a été créée en 1725 et présentée pour la première fois la même année, le lundi 5 mars. La pièce oscille entre deux plans, l'un comique (aspect amené par le personnage d'Arlequin) et l'autre plus dramatique (aspect amené par le personnage d'Euphrosine)
Les principaux personnages
Iphicrate, un général athénien. Son prénom signifie en grec "celui qui commande par la force".

Arlequin, serviteur d'Iphicrate. Personnage légendaire de la commedia dell'arte. Il change temporairement et de bon gré de statut, le temps d'une expérience menée par le gouverneur de l'île, pour devenir le maître d'Iphicrate. Il est de nature peu rancunière, il pardonne l'attitude rude de son maître à son égard, qu'il juge sans véritables conséquences.

Euphrosine, dame athénienne. À l'instar d'Arlequin, son personnage est issu de la commedia dell'arte. C'est la maîtresse de Cléanthis. Faisant preuve d'un excès de coquetterie et de vanité, elle refuse obstinément de reconnaître ses lacunes.

Cléanthis, servante d'Euphrosine. À l'opposé d'Arlequin, la jeune dame est rancunière, elle profite, par pure vengeance, de son renversement momentané de statut pour en faire voir de toutes les couleurs à sa maîtresse.

Trivelin, ancien esclave et gouverneur de l'île. Il a liquidé les maîtres dès son arrivée sur l'île des esclaves pour se venger. Il démontre toutefois dans la pièce de la compassion envers les maîtres dans le cadre de la passation des pouvoirs.

Scène 1


Le rideau se lève sur deux naufragés athéniens, Iphicrate, le maître et son esclave, Arlequin. Suite à un naufrage, ils ont échoué sur l'île des esclaves, une île où vivent d'anciens esclaves grecs qui se sont révoltés contre leur maîtres puis s'en sont libérés. Iphicrate, qui s'inquiète pour sa vie et son pouvoir, tente de ramener Arlequin à de meilleurs sentiments pour qu'il l'aide à trouver une solution afin de s'échapper. Mais l'esclave, qui a compris que l'ordre social qui règne dans ce refuge est avantageux pour lui, refuse sa demande. Furieux, Iphicrate dégaine son épée et Arlequin prend la fuite.

Scène 2


Choqué par la désobéissance et le peu de considération dont fait preuve son esclave envers lui, Iphicrate décide de lui administrer une correction quand entre en scène Trivelin, un habitant de l'île aux esclaves dont la mission est de faire respecter la loi. Il est accompagné d'Euphrosine, une athénienne elle aussi rescapée du naufrage et son esclave Cléanthis. Trivelin désarme Iphicrate et ordonne aux naufragés présents d'échanger leurs noms, leurs vêtements et leurs fonctions. Les anciens serviteurs deviennent ainsi les nouveaux maîtres. La loi de l'île stipule que les maîtres devenus valets peuvent recouvrer leur liberté après trois ans s'ils réussissent à tirer des leçons de leur comportement.

Scène 3


Trivelin demande à Cléanthis de décrire l'attitude d'Euphrosine pour que celle-ci ait un réel portrait d'elle-même dans le but de se corriger. L'ancienne esclave singe le comportement odieux de son ancienne maîtresse qui la traitait de sotte, d'imbécile, de ridicule... Devant l'intéressée, Cléanthis révèle à Trivelin qu'Euphrosine est égoïste, vaniteuse, futile et ne s'intéresse qu'à l'apparence des gens qu'elle rencontre. La jeune femme ne cache pas sa douleur et avoue être incapable de pardonner à celle qui lui a infligé un traitement inhumain.

Scène 4


Trivelin demande à Euphrosine d'admettre les faits qui lui sont reprochés par Cléanthis. Elle reconnaît sans conviction que ce portrait reflète la réalité et que les propos exprimés par son ancien esclave sont véridiques.
Scène 5
Trivelin invite Arlequin à dépeindre son ancien maître Iphicrate. Heureux d'avoir recouvré sa liberté, il ne ressent pas le besoin de se venger de son maître. Néanmoins, légèrement ivre et l'esprit à la fête, il accepte de se plier au jeu de Trivelin et dresse un portrait peu flatteur d'Iphicrate. Trivelin se tourne alors vers Iphicrate et lui demande de reconnaître la parodie de son ancien esclave. Iphicrate ne peut faire autrement que d'admettre la véracité des propos d'Arlequin.

Scène 6


Les deux anciens esclaves, Cléanthis et Arlequin, décident de jouer la comédie en se livrant à une imitation d'une scène de séduction entre Euphrosine et Iphicrate, selon les codes galants qui prévalaient à l'époque. La scène prend rapidement l'allure d'une bouffonnerie. Arlequin, finit par avouer son attirance pour Euphrosine et Cléanthis pour Iphicrate. Les deux nouveaux complices élaborent alors un second scénario, celui de faire la cour à l'ancien maître de l'autre.

Scène 7


Cléanthis, qui joue maintenant le rôle de la maîtresse, révèle à Euphrosine sa décision de la destiner à Arlequin, un homme simple, au cœur sincère, à l'opposé des séducteurs égoïstes sur lesquels elle a l'habitude de jeter son dévolu. Offusquée, Euphrosine se rebelle contre cette décision, en vain.

Scène 8


Arlequin amorce ses tentatives de séduction auprès d'Euphrosine avec des déclarations empreintes de simplicité et de sincérité. Celle-ci, désespérée et démunie face à son statut d'esclave, lui demande d'y mettre un terme. Touché, Arlequin accède à sa demande.

Scène 9


Comme convenu, c'est au tour d'Arlequin de demander à Iphicrate de tenter de séduire Cléanthis. Outré par cette requête, ce dernier proteste et invoque le lien d'amitié qui unissait le maître et l'esclave. Arlequin est sidéré, il rappelle la souffrance infligée par l'ancien maître. Ému et conscient de son comportement destructeur, Iphicrate reconnaît ses torts et promet d'acquérir une attitude plus humaine et généreuse envers ses semblables. Arlequin lui pardonne et décide de reprendre son rôle d'esclave et de redonner à Iphicrate sa fonction de maître.

Scène 10


Cléanthis est au fait de la décision d'Arlequin et s'étonne de ce revirement soudain de situation. Pour sa part, elle n'est pas prête à pardonner à son ancienne maîtresse sa cruauté, pas plus qu'à reprendre son rôle d'esclave. Mais Arlequin encourage Cléanthis à accorder son pardon à Euphrosine et son bon cœur l'incite à accepter. Elle ne souhaite pas imposer à d'autres la même souffrance que celle dont elle a été victime.

Scène 11


Trivelin réapparaît sur scène. Il juge que l'expérience est concluante, les esclaves ayant pardonné aux maîtres et ceux-ci étant devenus plus humains. Réconciliés et devenus amis, ils reprennent tous les quatre le chemin d'Athènes.

L'île des Esclaves laisse présager l'ambiguïté du lien qui existe entre le maître et son serviteur. Si ce dernier est jugé entièrement dépendant de celui qu'il sert, Marivaux, avec une rare finesse, montre que le pouvoir des maîtres, et leur existence même, ne dépend que de leurs subordonnés.

Le sujet central de la pièce L'île des esclaves pourrait sembler être une contestation sociale par l'abolition des hiérarchies. Mais l'œuvre de Marivaux met plutôt l'accent sur la nécessité des êtres humains de procéder à des ajustements intérieurs afin de les inciter à se comporter avec bienveillance les uns envers les autres.
 




Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®