Voltaire

Voltaire, L’Ingénu, Chapitre 10

Introduction

Philosophe du XVIIIème siècle, Voltaire lutta contre les institutions politiques et sociales de son pays. Se servant de l’écriture comme une arme, il honore la lumière de la réflexion, et non l’obscurantisme de la religion. « L’ingénu », comme les autres textes de Voltaire, développe une analyse critique des travers de l’homme, de la société et des dogmes, mais on ne peut le réduire à sa seule dimension satirique.

I. Le regard étranger

L’ignorance et la naïveté vont désarmer la rhétorique de Gordon. Voltaire est à la fois contre les persécuteurs et contre les persécutés.

L’Ingénu ne cache rien. Il dit clairement les choses, c’est à dire qu’il ne connait pas grand chose, et qu’il ne peut pas justifier l’injustifiable. Il est honnête.

Il a de plus un bon sens instinctif qui détruit les préjugés.

Pour l’Ingénu, Dieu est un ensemble. De plus, il critique le Jansénisme.

Dans ce passage, l’Ingénu est tout sauf idiot. Il révèle même certaines qualités.

II. L’ironie et les interventions Voltairiennes

L’ironie est contre le Jansénisme qui est tourné au ridicule (par des procédés ironiques – on note de plus une méthonimie).

Ironie avec le personnage Gordon car il dit que l’Homme a comme bien le plus précieux la liberté, alors que Gordon es un Janséniste, qui eux pensent que l’Homme n’a pas de liberté.

Cependant, Gordon est aussi parole de Voltaire puisqu’il dénonce les injustices (interventions de Voltaire à travers Gordon à certains moments).

III. La critique des préjugés et de l’intolérance

Critique de l’ordre Jésuite.

Le personnage Gordon est non-éloquant.

Critique de la barbarie.

Critique de la théorie Janséniste.

L’argument de Gordon est que Dieu est tout, et donc aussi le Mal (Critique de la religion, des croyances).

L’Ingénu répond que c’est exactement la même chose chez les Jansénistes.

Conclusion

Cet extrait est donc bien identique à tous les autres contes philosophiques de Voltaire, qui utilise ici une nouvelle fois comme outil critique le regarde étranger, et s’en sert pour introduire une partie de l’ironie présente dans ce passage. On retrouve ici aussi une sévère critique du Jansénisme et de la religion chrétienne.

Du même auteur Voltaire, L'Ingénu, Chapitre 9, Arrivée de l'Ingénu à Versailles, sa réception à la cour Voltaire, L'Ingénu, Incipit Voltaire, L'Ingénu, Chapitre 5, Le mariage impossible Voltaire, Dialogue du Chapon et de la Poularde Voltaire, Jeannot et Collin, Résumé Voltaire, Dictionnaire philosophique, Torture Voltaire, Candide, Chapitres 17 et 18, Passage de l'Eldorado Voltaire, Traité sur la tolérance, Résumé 2 Voltaire, L'Ingénu, Chapitre 9 Voltaire, L'Ingénu, Chapitre 7

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Voltaire, L’Ingénu, Chapitre 7”

Commenter cet article

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicité détecté

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités. Ce site est 100% gratuit et financé grâce à la publicité, merci de désactiver votre logiciel afin de pouvoir y accéder.