bac francais  
resume barbier de seville
  Créer un compte resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville PARTENAIRES resume barbier de seville VOTRE COMPTE resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
Le Dernier Jour d'un condamné
 
Connexion

Pseudo

Mot de Passe

Perdu votre Mot de Passe ?

Pas encore de compte ?
Inscrivez-vous !

 
Menu Principal
· Accueil
· Partenaires
· Votre Compte
· Nous Contacter
· Plan du site
· Webmasters

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

 
Partenaires
. Annuaire santé
. Horaires d'ouverture
. Lettre de motivation
. Oodoc
. Rapport de stage

resume barbier de seville
Document sans nom

VICTOR HUGO, LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE : RESUME CHAPITRE PAR CHAPITRE

Chapitre I

Un jeune prisonnier dont on ignore le crime évoque sa tourmente : condamné à mort il est hanté par l'idée de son exécution prochaine. Douleur psychologique bien plus abominable que la douleur physique de la détention.

Chapitre II

Le jeune homme se souvient : son procès, sa condamnation, ses sentiments lors du jugement.

Chapitre III

Le prisonnier accepte avec une certaine résignation le verdict. Ne sommes-nous pas tous condamnés à mourir un jour ?

Chapitre IV

Le condamné décrit son transfert à la prison de Bicêtre.

Chapitre V

Les souvenirs et les anecdotes se poursuivent : l'arrivée à la prison, les conditions d'incarcération, le langage argotique du milieu, l'obéissance du prisonnier bien récompensée...

Chapitre VI

Le jeune homme dévoile son projet : il souhaite écrire. Ecrire pour soulager sa peine, écrire pour qu'on se souvienne, écrire pour combattre la peine de mort.

Chapitre VII

Toutefois, il tergiverse : pourquoi sauver des vies alors qu'il ne peut sauver la sienne ?

Chapitre VIII

Les jours du prisonnier son comptés. Cinq semaines le séparent de son exécution.

Chapitre IX

Il entreprend de rédiger son testament et pense à sa famille, plus particulièrement à sa fille qu'il aurait aimé revoir une dernière fois.

Chapitre X

Le condamné décrit son cachot privé de fenêtres, le corridor, les cellules réservées aux bagnards, celles réservées aux condamnés à mort.

Chapitre XI

Une nuit, ne trouvant pas le sommeil, ildécrit les inscriptions des murs de sa cellule. Un dessin de la potence retient son attention.

Chapitre XII

Puis, il remarque les noms des prisonniers qui l'ont précédé dans ce cachot.

Chapitre XIII

Le jeune homme se remémore : il y a quelques jours, il a assisté au départ des bagnards pour le pénitencier de Toulon. Il se souvient de la visite médicale des forçats, du repas des geôliers et du ferrage des prisonniers. Il se souvient de s'être évanoui.

Chapitre XIV

C'est à l'infirmerie qu'il reprend connaissance. Là il observe le départ des bagnards, réalisant que la situation de condamné à mort est préférable à celui de forçat.

Chapitre XV

De retour dans sa cellule, il souhaite s'évader.

Chapitre XVI

Il se souvient : à l'infirmerie, il a entendu une jeune femme fredonner une chanson en argot.

Chapitre XVII

Un rêve : Le jeune condamné est libre enfin. Toutefois, prêt à embarquer pour l'Angleterre, il est découvert par un gendarme.

Chapitre XVIII

On interroge le condamné sur ce qu'il désire manger.

Chapitre XIX

Le jeune homme réalise que le terme de sa vie approche quand le directeur de la prison, affable, lui rend visite.

Chapitre XX

Il songe aux gardiens, aux murs sales, à tout ce lieu.

Chapitre XXI

Un prêtre et un huissier rencontrent le prisonnier. On lui annonce que le pourvoi est rejeté. Son exécution est décidée pour le jour même.

Chapitre XXII

Le prisonnier narre son transfert à la Conciergerie.

Chapitre XXIII

Là, il rencontre le prochain condamné à mort qui prendra sa place dans la cellule de Bicêtre. Celui-ci lui raconte son histoire et lui vole sa redingote.

Chapitre XXIV


Volé, le jeune homme est furieux.

Chapitre XXV

Une fois dans sa cellule, il réclame une chaise, une table, un lit et du papier.

Chapitre XXVI

Le prisonnier pense avec amertume à sa fille. Va-t-elle souffrir à cause de lui ? Sera-t-elle rejetée ?

Chapitre XXVII

Puis il s'interroge sur la mort par décollation.

Chapitre XXVIII

Il se souvient de l'installation d'une guillotine sur la place de Grève.

Chapitre XXIX

L'heure de la mise à mort semble interminable.

Chapitre XXX

Le prisonnier reçoit une seconde visite du prêtre. Le sermon est des plus ordinaires et l'ecclésiastique reste indifférent à la douleur du condamné.
Bouleversé, ce dernier ne peut toucher à son repas.

Chapitre XXXI

On inspecte sa cellule. Il apprend qu'elle sera rénovée dans quelques mois.

Chapitre XXXII

Un gendarme plaisante : après son exécution, qu'il vienne donc chez lui afin de lui dévoiler la combinaison gagnante de la loterie. Le jeune homme, songeant à s'évader, propose au gendarme d'échanger leurs vêtements. Ce dernier, loin d'être dupe, refuse.

Chapitre XXXIII

Le prisonnier revient sur des souvenirs de jeunesse.

Chapitre XXXIV

Puis il se remémore son crime.

Chapitre XXXV

Il songe ensuite à chacun d'entre nous qui continuons à vivre en ignorant le drame qui va se jouer bientôt.

Chapitres XXXVI et XXXVII

Un autre souvenir : la visite de la grande cloche de Notre-Dame de Paris et l'hôtel de ville.

Chapitre XXXVIII

Le jeune homme compte les heures : il ne lui reste que deux heures quarante cinq à vivre. Il en éprouve une intense douleur.

Chapitre XXXIX

Comment peut-on savoir que la mort par la guillotine n'est pas douloureuse puisqu'aucun des condamnés à mort n'est là pour témoigner ? S'interroge t-il.

Chapitre XL

Il espère toujours être gracié.

Chapitre XLI

Sentant sa mort prochaine, il souhaite se confesser.

Chapitre XLII

Il s'assoupit un instant. Mais tourmenté par un cauchemar, il se réveille aussitôt.

Chapitre XLIII

Sa fille, Marie, vient lui rendre visite ; Il est au désespoir quand il réalise que son enfant, qui ne le reconnait pas, le croit déjà mort.

Chapitre XLIV

Une heure le sépare de l'échafaud.

Chapitre XLV

Il pense à ceux qui viendront assister à son exécution et à ceux qui emprunteront le même chemin que lui vers l'échafaud.

Chapitre XLVI

Sur quelques pages, le jeune homme cherche à se justifier et, pourquoi pas, obtenir le pardon de sa fille.

Chapitre XLVII

Note de l'éditeur : des pages sont ici manquantes, perdues à moins qu'elles n'aient pu être rédigées.

Chapitre XLVIII

L'heure de l'exécution est imminente. On lui coupe les cheveux, on lui lie les mains et on le conduit vers la guillotine.

Chapitre XLIX

Le condamné demande encore cinq minutes : il attend toujours la grâce du roi... en vain.

 



Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®