bac francais  
resume barbier de seville
resume barbier de seville ACCUEIL resume barbier de seville LIENS UTILES resume barbier de seville NOUS CONTACTER  
resume barbier de seville
une vie
 
Menu Principal
· Accueil
· Liens utiles
· Nous Contacter
· Plan du site

 
Ressources
· Autres commentaires
· Biographies
· Dissertations de philo
· Fiches de lecture
· Textes

 
Méthodologie
· La dissertation
· Le commentaire composé

 
Bac de français
· Annales du BAC
· Conseils pour l'écrit
· Conseils pour l'oral
· Dates du BAC 2009
· Résultats du BAC

resume barbier de seville

Guy de Maupassant, Une Vie : résumé chapitre par chapitre


Chapitre 1


Jeanne, âgée de 17 ans, est issue d'une famille d'aristocrates normands. La jeune fille a été placée par ses parents dans un couvent pendant plusieurs années pour disposer de la meilleure éducation qui soit. Aujourd'hui est un grand jour. Les parents de Jeanne viennent la chercher sous une pluie battante pour la ramener à la maison familiale 'Les Peuples', qui se trouve près du village d’Yport. La jeune fille est emplie de joie, car elle peut enfin retrouver sa liberté après toutes ses années. Elle retrouve la maison de sa jeunesse, sa chambre et la nature environnante avec bonheur. Le sentiment est partagé avec ses parents, notamment son père qui lui fait redécouvrir fièrement le domaine familial. L'harmonie règne dans le foyer et Jeanne se met à rêver de sentiments d'amour.

Chapitre 2


Jeanne profite de la douceur de la vie et de la liberté. Elle apprécie la nature et s'en donne à cœur joie. Sa mère Adélaïde est une femme obèse qui ne cesse de se plaindre de son hypertrophie.

Un jour, l'abbé Picot vient à leur domicile. Il parle de manière positive du Vicomte de Lamare dont le père est mort l'année précédente et explique que le jeune homme trouve le temps long au pays et passe des journées ennuyeuses. Entendant cela, le père de Jeanne demande à ce que l'abbé amène le vicomte au domaine.

Chapitre 3


Jeanne fait la connaissance du vicomte à la fin de la messe. Il se rend 'aux Peuples' quelques jours plus tard pour manger avec toute la famille. Plaisant aux parents de la jeune fille, ses visites aux domaines deviennent de plus en plus fréquentes. Jeanne et le Vicomte se rapprochent peu à peu, notamment lors d'une promenade en mer dans la région d'Etretat. De retour chez elle, Jeanne se demande si le vicomte est l'homme avec qui elle souhaite partager sa vie.

Une autre sortie en mer est organisée. Le vicomte en profite pour demander Jeanne en fiançailles. Le décor est somptueux : le bateau est magnifiquement décoré de rubans et le paysage est splendide. Jeanne accepte immédiatement. C'est à ce moment qu'elle demande au vicomte son prénom. Ce dernier s'appelle Julien. Il finit par la demander en mariage. Le regard de la jeune fille en dit long et l'homme comprend qu'elle est d'accord pour l'épouser.

Chapitre 4


Le vicomte va voir le père de Jeanne pour demander la main de la jeune fille. Le mariage est organisé et se passe en petit comité. Seuls les parents de Jeanne et tante Lison, une vieille fille réservée, sont présents à la cérémonie. Jeanne est emplie de bonheur.

La nuit de noces ne se passe pas très bien. Jeanne est effrayée et fait l'amour avec son mari sans éprouver le moindre plaisir.

Chapitre 5


Les jeunes mariés partent en voyage de noces en Corse quatre jours plus tard. Le vicomte est très attiré par la jeune femme qui préfère garder ses distances, car elle n'aime pas et ne comprend pas non plus pourquoi elle lui plaît tant. Cependant, le paysage corse émerveille Jeanne qui finit par avoir de vrais sentiments amoureux pour son mari alors qu'ils sont en train de s'enlacer.

Julien, cependant, est plus attiré par l'aspect matériel des choses et passe moins de temps à rêver que sa femme. Il veut faire des économies à tout prix et ne cesse de compter son argent. Il est de moins en moins attiré par sa femme. Il souhaite que Jeanne lui remette les deux-mille francs que ses parents lui ont légué avant qu'elle parte. La jeune fille amoureuse accepte. Cependant, lors du chemin de retour vers Paris, elle désire faire quelques dépenses et demande à Julien de lui rendre l'argent. Ce dernier ne lui redonne que cent francs et lui demande de ne pas faire de dépenses inutiles. Jeanne limite donc ses dépenses et n'achète finalement qu'un petit pistolet qu'elle avait promis à une dame corse rencontrée lors de son escapade.

Chapitre 6


L'automne touche à sa fin. Jeanne et son mari sont de retour 'aux Peuples'. La nostalgie et la tristesse rythment les journées de la jeune femme qui finit peu à peu par retrouver un peu d'énergie. Julien passe de moins en moins de temps avec sa femme. Il préfère gérer ses affaires avec le baron. Il rejoint son épouse de plus en plus rarement dans sa chambre.

Julien loue une importance capitale à l'image renvoyée par la famille et fait repeindre les armoiries sur les portes de la calèche. Également, il décide de réaliser des économies en enlevant du personnel et fait tirer la calèche par de vieux chevaux. L'ambiance devient froide lorsqu'il accuse la famille de Jeanne d'avoir dilapidé sa fortune.

Ils rendent visite à une famille noble qui vit non loin de chez eux. N'ayant rien à se dire, la rencontre ne dure pas longtemps. Au moment du départ, ils s'aperçoivent que le cocher est absent. À son retour, Julien le frappe. Le père de Jeanne doit se mettre en colère pour que le vicomte arrête.

Les parents de Jeanne partent s'installer à Rouen, car l'ambiance est devenue trop morose au domaine.

Chapitre 7


Julien s'éloigne de plus en plus de Jeanne. Il est toujours plongé dans ses affaires et boit de plus en plus d'alcool. Son avarice ne connaît pas de limites, c'est un homme insensible et dur. Jeanne préfère ne rien dire pour ne pas entrer en conflit avec lui et commence à apprécier sa solitude.

Rosalie, la domestique, est triste depuis quelques temps. Un jour, elle subit un violent malaise dans la chambre de Jeanne provoqué par de fortes douleurs au ventre. En fait, Rosalie est en train d'accoucher. Jeanne aide Rosalie, mais celle-ci refuse de lui dire qui est le père de l'enfant. Julien veut congédier la domestique, mais Jeanne s'y oppose et elle reste dans la maison.

Une nuit, Jeanne, qui ne se sent pas bien, appelle Rosalie. Ne recevant aucune réponse, elle se rend dans la chambre de Julien et découvre avec effroi Rosalie dans le lit de son mari. Le choc est tellement intense qu'elle s'enfuie en courant dans la campagne glaciale. Elle veut se suicider, mais la pensée de ses parents l'apaise. Elle rentre au domaine et délire durant plusieurs jours dans sa chambre. Lorsqu'elle reprend connaissance, elle explique à ses parents venus à son chevet la raison de ses problèmes. Sa mère ne la croit pas et son père veut que Rosalie s'explique devant le curé. La domestique avoue avoir une relation avec Julien depuis qu'il a franchi les portes du domaine.

Les parents sont très en colère. L'abbé parvient à les calmer en leur disant que tous les hommes de la campagne normande agissent ainsi. Jeanne, quant à elle, est fatiguée, car elle est tombée enceinte.

Rosalie est placée dans une ferme à Barville. Étant en situation irrégulière, le curé va s'occuper de lui trouver un mari pour remettre les choses en ordre.

Chapitre 8


Les Fourville, couple de notables, rendent visite un après-midi à Jeanne et son mari. Julien se fait beau pour l'occasion et l'entente entre les deux femmes se passe tellement bien que les deux couples décident de se revoir.

Jeanne accouche avec deux mois d'avance avec beaucoup de souffrance. Julien, même s'il ne porte aucun amour pour son fils, le confie à une nourrice, car Jeanne est trop attachée à l'enfant.

Rosalie, la domestique, s'est vue confier des terres par les parents de Jeanne. Cela met Julien dans une colère noire qui leur demande de les lui retirer. Ceux-ci refusent catégoriquement et Rosalie finit par trouver un mari.

Les parents retournent à Rouen.

Chapitre 9


Jeanne et son mari se rendent chez les Fourville. Ils rendent aussi visite aux Couteliers, une famille noble qui vit dans les environs. Mais le contact reste froid.

Jeanne apprend au printemps que Julien et Gilberte Fourville ont une relation amoureuse, mais fait mine de l'ignorer.

La mère malade de Jeanne décède. Lors des obsèques, la jeune femme fouille dans le coffre à reliques et découvre des lettres indiquant que sa mère a trompé son mari avec un ami de ses parents. Choquée, elle fait disparaître tous les courriers en les brûlant.

Chapitre 10


Les jours tristes se succèdent. Jeanne éprouve le besoin d'avoir une fille, mais cela semble compromis, car elle n'a plus couché avec son mari depuis qu'elle a découvert qu'il la trompait avec Rosalie. Elle demande au curé pour qu'il en parle à Julien.

Julien retourne dans la chambre de Jeanne, mais il fait attention, car il ne veut pas d'autre enfant. Jeanne demande au curé de faire croire à Julien qu'elle est enceinte. Ne prenant plus aucune précaution, la jeune femme tombe à nouveau enceinte. Son mari ne peut désormais plus rentrer dans la chambre.

Un nouvel abbé avec de nouvelles méthodes prend la place de l'ancien. Le baron n'apprécie pas ses pratiques et en fait part à sa fille qui n'en a cure et devient une fidèle pratiquante. L'abbé qui se mêle de la vie de ses sujets apprend à M. Fourville que sa femme Giberte le trompe. Fou de colère, il pousse la roulotte où se trouvent les deux amants dans le ravin. La chute leur est fatale.
Effondrée par la mort de son mari, Jeanne met au monde une fille mort-née.

Chapitre 11


Jeanne vit désormais avec son enfant, son père, et sa tante Lison. Paul, surnommé Poulet, est élevé avec énormément, voire trop d'amour. À l'âge de 12 ans, il est envoyé en pensionnat. Il manque terriblement à sa mère qui ne cesse de lui rendre visite. Ses résultats scolaires sont loin d'être brillants. Au fil des années, Paul grandit et vient à son tour voir sa famille 'aux Peuples', mais il montre de moins en moins d'intérêt à se rendre au domaine familial.
Un huissier rend un jour visite à Jeanne pour qu'elle rembourse les dettes cumulées par son mari.
Elle apprend que son fils a mis fin à ses études, fréquente une femme et a des soucis d'argent.

Le baron décède des suites d'une attaque d'apoplexie, suivi quelque temps plus tard par tante Lison.

Au cimetière, Jeanne retrouve Rosalie qu'elle n'a pas vue depuis 20 ans. Celle-ci, désormais veuve, a eu une belle vie. Son fils s'est marié. Rosalie décide de rester près de Jeanne sans être payée, car cette dernière est pauvre.

Chapitre 12


Rosalie s'occupe bien de Jeanne et lui dit qu'elle ne doit plus envoyer d'argent à son fils Paul pour l'aider à régler ses dettes. De plus, il faut vendre le domaine 'Les Peuples'. Très attristée, Jeanne finit par accepter de partir.

Chapitre 13


Jeanne et Rosalie s'installent dans une jolie maison à Batteville. N'ayant plus de nouvelles de Paul, Jeanne lui écrit pour qu'il revienne. Celui-ci répond à sa mère en lui disant qu'il souhaite épouser la femme dont il est amoureux. Jeanne refuse et prend le train pour Paris afin de retrouver son fils. Ce dernier a déménagé, laissant une montagne de dettes que sa mère paie. Apprenant la situation, Rosalie demande à Jeanne de rentrer à la maison.

Chapitre 14


Cloîtrée chez elle, Jeanne retrace sa vie en se remémorant ses vieux souvenirs. Un jour, Rosalie décide de l'emmener 'aux Peuples'. Jeanne retrouve la joie de vivre en retrouvant le château de son enfance.
Les deux femmes rentrent à Batteville. Jeanne apprend dans un courrier que la femme de Paul est malade et qu'elle va bientôt mourir. L'homme souhaite qu'on s'occupe de sa petite fille. Rosalie va chercher l'enfant à Paris et l'émotion de Jeanne est intense lorsque Rosalie revient avec le bébé.
 






Retour aux explications et commentaires de textes pour le bac de français

biographie ernaux
 

Bacfrancais.com® Copyright - Tous
droits réservés. Toute reproduction complète ou partielle est formellement interdite. Les commentaires de texte, les fiches, les biographies sont la propriété de bacfrancais.com®