François Rabelais

Rabelais, Pantagruel, Lettre de Gargantua à son fils Pantagruel

Passage de « Maintenant, toutes les disciplines ont été établies … » à « Mon fils, que la paix de Notre-Seigneur soit avec toi.amen. »

Introduction

A l’Aude du XVIème siècle, le courant humaniste apparaît. Les idées sont exprimées dans de nombreux livres. Rabelais (1494-1553) écrit deux livres à valeurs humanistes, « Pantagruel » en 1532 et « Gargantua » en 1534. Ses deux titres sont les noms de ses deux personnages principaux, Gargantua étant le père de Pantagruel. Il expose dans ses œuvres ses nouvelles idées à caractère humaniste et prône la réforme de beaucoup de valeurs. Dans cet extrait, qui est en fait une lettre de Gargantua destinée à son fils, le père explique au jeune homme la démarche pédagogique à suivre.

Lecture puis annonce des axes : Nous verrons tout d’abord que cet extrait est une lettre « programme » puis qu’elle prône une nouvelle éducation à caractère humaniste.

I. Une lettre programme

1. Les indices d’une lettre

Présence de la date : « ce dis-sept Mars ».

Présence aussi du lieu à la fin de la lettre.

Présence de signatures : « Mon cher fils » ; « Ton père ».

Omniprésence du « je » et du « tu ».

2. Programme

Une lettre programme qui est définie par :

L’abondance de connecteurs logiques ou chronologiques.

Des paragraphes clairs et espacés, bien coupés au bon endroit.

Présence de nombreuses injonctions (Subjonctifs; impératifs; je; tu)

A caractère argumentatif.

Transition : C’est à travers une lettre argumentative que Gargantua souhaite instaurer à son fils une nouvelle éducation

II. Une nouvelle éducation et un enthousiasme humaniste

1. La nouvelle éducation

Retour en masse des langues anciennes pour pouvoir lire les auteurs de l’Antiquité et donc aller chercher la vérité : grec – latin – hébreux.

Un contenu complet de l’enseignement :

– Le quadrinium : musique – arithmétique – géométrie – astrologie.

– Le trivium : grammaire – logique – rhétorique.

Apprentissage des Sciences naturelles : le corps humain (Rabelais était médecin : Soucis du corps et de l’hygiène qui était rejeté au Moyen-Âge).

Apprentissage social.

L’information morale et spirituelle.

2. Un enthousiasme humaniste

Les livres restent la référence mais il y a ajout de l’observation, de l’expérimentation et de la discussion (relation maitre-élève).

Un enthousiasme qui se voit par la multitude de procédés rhétoriques : énumérations – hyperboles – métaphores – antithèses.

Conclusion

A travers cette lettre, Rabelais nous peint un nouveau mode d’éducation complètement différent de celui du Moyen Âge. Dès sa parution, ce livre fut d’ailleurs censuré par la Sorbonne. Grâce à ce livre, Rabelais porte un coup très fort aux idéologies de l’époque.

Du même auteur Rabelais, Pantagruel, Résumé par chapitre Rabelais, Gargantua, Prologue Rabelais, Gargantua, Chapitre 23, La bonne éducation Rabelais, Gargantua, Résumé chapitre par chapitre Rabelais, Gargantua, Chapitre 46 Rabelais, Gargantua, Chapitre 57 Rabelais, Gargantua, Synthèse Rabelais, Gargantua, Chapitre 27

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Rabelais, Gargantua, Chapitre 27”

Commenter cet article