Albert Camus

Camus, Les Justes, Résumé acte par acte

Acte I

Moscou.
Un appartement.
Annenkov, le chef des rebelles, et Dora accueillent peu à peu leurs partisans : Voinov, Stephan et Kaliayev, l’amant de Dora.
La tension des terroristes est palpable. Les rebelles préparent l’attentat du lendemain contre le Grand-duc Serge. Kaliayev lancera la première bombe, Voinov la seconde.
L’action terroriste étant imminente chacun s’interroge sur la place et la personnalité du révolutionnaire et sur la nécessité d’une action terroriste.

Acte II

Le lendemain.
Annenkov et Dora attendent, dans l’appartement, des nouvelles de leurs compatriotes. Ils n’entendent rien : aucune déflagration, pourtant la bombe aurait du exploser…
Soudain Voinov surgit éperdu, puis Kaliayev effondré : l’attentat a échoué. Deux enfants, le neveu et la nièce, étaient présents dans la calèche du Grand-duc Serge. Kaliayev n’a pas eu le courage de sacrifier ces deux innocents.
Stephan fulmine. Une querelle éclate : Stephan accuse Kaliayev de lâcheté tandis que les autres camarades lui offre leur soutien. Dora ne saurait douter de la sincérité de son amant.
Mais il est temps de se réconcilier car une nouvelle action terroriste doit être organisée.

Acte III

Voinov ne semble plus trouver le courage nécessaire pour mener à terme l’action révolutionnaire. Il quitte le groupe sans toutefois renoncer à la rébellion. Il choisit d’entrer au Comité de Propagande du Parti.
Le groupe, en dépit d’un certain désenchantement, accomplit son dessein : une explosion retentit, l’attentat est un succès.
Stephan exulte. Dora culpabilise.

Acte IV

La prison.
Kaliayev a été arrêté. Son acte le condamne à la peine capitale : la pendaison.
Skouratov, le chef de la police, l’invite à dénoncer ses camarades. S’il refuse de coopérer, Skouratov fera croire aux rebelles que le prisonnier les a trahis. Kaliayev ne cède pas.
La Grande Duchesse l’invite à la repentance, en vain.
Kaliayev prend conscience du dévoiement de l’action terroriste : personne ne semble comprendre les véritables fondements de l’action terroriste qui sont la Justice et l’Humanisme. Pour les autres, les rebelles ne sont pas des héros mais bien des monstres.

Acte V

Un appartement.
Les révolutionnaires sont à nouveau réunis. Voinov a rejoint ses camarades. Tous attendent des nouvelles du prisonnier Kaliayev. Quelques uns doutent de la sincérité et des idéaux du condamnés. Mais le récit de l’exécution de Kaliayev dément toutes les rumeurs.
L’action révolutionnaire peut continuer : Dora, bien décidée à rejoindre son amant, sera celle qui lancera la prochaine bombe.

Du même auteur Camus, La Peste, Le bain de l'amitié Camus, Caligula, Résumé acte par acte Camus, Caligula, Acte IV, Scène 14 Camus, La Chute, Résumé Camus, L'Etranger, Le meurtre de l'Arabe Camus, Le Premier Homme, Résumé Camus, La Mort heureuse, Le bain de mer Camus, La Peste, Résumé partie par partie Camus, La Peste, Incipit, La vie à Oran Camus, La Mort heureuse, Résumé

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Camus, La Mort heureuse, Résumé”

Commenter cet article