Pierre Carlet de Marivaux

Marivaux, Les fausses confidences, Résumé scène par scène

Acte I

Scènes I-II

Dorante se présente chez Mme Argante. Il s’entretient avec Dubois. Ensemble ils préparent un stratagème afin que le pauvre Dorante puisse séduire la noble Araminte : la jeune Marton servira à son insu d’entremetteuse. Grâce à elle, Dorante espère entrer comme intendant chez Araminte. La rivalité des deux femmes fera le reste.

Scène III

M. Remy, oncle de Dorante, discute avec son neveu : il souhaite marier Dorante à Marton.

Scène IV

Marton et Dorante sont présentés l’un à l’autre. M. Remy, avec le consentement de la jeune femme, décide de leur union.

Scène V

Une fois seuls, Dorante engage Marton à intercéder en sa faveur auprès d’Araminte.

Scènes VI-VII

Quand Araminte rencontre Dorante, le nouvel intendant recommandé par M. Remy, la jeune femme semble séduite.

Scènes VIII-IX

Arlequin, le valet d’Araminte, est placé au service de Dorante. Arlequin s’offusque : pourquoi servirait-il un homme qui est lui-même de basse condition ?
Désormais complice, Arlequin sait tirer avantage de la situation. Il soudoie Dorante qui achète volontiers son silence.

Scène X

Mme Argante, la mère d’Araminte, sollicite l’aide de Dorante : un procès oppose sa fille et le comte Dorimont. Seul le mariage d’Araminte et du Comte pourra mettre un terme à cette querelle. Elle enjoint à Dorante de convaincre sa fille d’accepter l’alliance.
Mais Dorante refuse.

Scène XI

C’est au tour de Marton de tenter d’infléchir Dorante. Elle avoue que le Comte lui a promis une belle récompense en échange de son aide.

Scène XII

Araminte se confie à Dorante. Ce dernier lui dévoile les intentions de Mme d’Argante.
L’honnêteté et le dévouement de Dorante bouleversent la jeune femme.

Scènes XIII-XIV

L’entretien des deux jeunes gens est interrompu par Dubois. Celui-ci souhaite s’entretenir avec Araminte : il lui confie les sentiments de Dorante à son égard.
La jeune femme décide de garder Dorante à ses cotés, sans avouer les véritables raisons de cette décision.

Scènes XV-XVI

Araminte feint de congédier Dorante. Elle explique que le Comte lui a conseillé de prendre un de ses intendants. Dorante, accablé, tente de l’infléchir. La jeune femme cède.

Seul, Dorante jubile : tout semble se dérouler comme convenu.

Scène XVII

Conformément à sa ruse, Dubois révèle à Marton les sentiments de Dorante pour Araminte.
En excitant la jalousie de Marton et d’Araminte, il espère voir la seconde se déclarer à Dorante.

Acte II

Scène I

Afin de sonder le cœur de Dorante, Araminte feint de montrer quelques réticences à l’annulation du mariage. Dorante montre sa tristesse.
Mais c’est au tour de Dorante de se jouer d’elle : le jeune homme feint de vouloir éloigner Dubois afin qu’il ne dénonce pas ses sentiments. Araminte s’y oppose.

Scène II

M. Remy parait : il exhorte Dorante à quitter les services d’Araminte. Une riche inconnue s’est éprise de lui et souhaite l’épouser. Dorante refuse, Araminte le défend. Elle se retire bouleversée.

Scène III

Marton s’imagine être la cause du refus de Dorante : elle lui dévoile son ardeur.

Scène IV
Le Comte sollicite l’aide de Marton : il l’enjoint à convaincre Dorante de lui apporter son aide contre une coquette somme d’argent. Marton refuse, plaidant le désintéressement de Dorante.

Scènes V à VIII

Un garçon se présente : il recherche un homme auquel il doit rendre un portrait de femme. Marton, qui s’imagine que l’homme en question est Dorante et qu’il s’agit de son portrait, se saisit du portait.
Dorante ignore pourquoi on le cherche. Marton semble mystérieusement satisfaite. Les quiproquos ne cessent de s’accumuler.

Scène IX

Araminte s’enquière du portrait que l’on vient d’amener. Le Comte affirme ne pas en être le propriétaire. Marton annonce que le portrait est le sien et que le propriétaire est Dorante.
Incrédule, Araminte demande à voir le portrait : elle découvre son visage.
Confuse, Marton s’excuse. Les sentiments de Dorante pour Araminte sont dévoilés.

Scène X

Arlequin et Dubois se querellent. Mme Argante demande les explications de cette mésentente.

Scène XI

Mme Argante exhorte sa fille à interroger Dubois au sujet de Dorante qu’elle n’apprécie guère.
Le Comte annonce sa décision d’abandonner le procès.

Scène XII

Dubois dissipe les malentendus : Dorante aime Araminte. Seules leurs positions sociales les séparent.
Araminte doit pourtant renvoyer Dorante. A cette fin elle va lui tendre un piège et l’amener à avouer ses sentiments.

Scènes XIII-XIV

Araminte fait croire à Dorante qu’elle est résolue à épouser le Comte. Ensemble ils rédigent une lettre à l’intention du Comte. Mais Dorante n’avoue rien.
Soudain Marton parait : elle avoue ses sentiments à Dorante et demande a ce qu’il consente à l’épouser.

Scène XV

La situation devenue inextricable contraint Dorante à faire des aveux : il admet aimer Araminte.
Désemparée, Araminte congédie Dorante.

Scènes XVI-XVII

Araminte prétend à Dubois que Dorante n’a rien dit.
Dubois et Dorante se donne rendez-vous dans le jardin.

Acte III

Scène I

Les deux complices échafaudent une nouvelle stratégie : Dorante donne une lettre à Arlequin qu’il devra apporter dans un autre quartier de la ville.

Scène II

Marton, qui souhaite en savoir davantage sur Dorante, interroge Dubois. Celui-ci l’invite à intercepter une lettre de Dorante.

Scène III

Arlequin parait. Il annonce que la lettre est aux mains de Marton qui s’est proposée pour la transmettre.

Scènes IV-V

Soucieuse de faire renvoyer Dorante, Mme d’Argante souhaite révéler publiquement les sentiments du jeune homme pour sa fille.
Marton, Mme Argante et M. Remy attendent le retour de Dorante.

Scènes VI-VII

Araminte refuse le renvoi de Dorante. Sa mère fulmine. De rage elle avoue l’inacceptable : Dorante aime sa fille.
Dorante parait.

Scène VIII

Marton donne la lettre volée au Comte. Il lit à haute voix : Dorante avoue son amour pour Araminte et souhaite, après son renvoi, partir en voyage.
La lettre est un tollé : Dorante est renvoyé, Araminte refuse toute visite.

Scène IX

Dubois, satisfait, avoue son rôle déterminant dans ce scandale. Araminte le chasse.

Scènes X-XI

Marton, rongée par la culpabilité, demande d’être congédiée.
Araminte accepte de rencontrer Dorante une dernière fois.

Scène XII

Les deux jeunes gens sont bouleversés. Araminte cède : elle lui avoue son amour. Dorante confesse sa duplicité. Dubois et lui ont organisé cette machination. Tout est pardonné.

Scène XIII

Araminte éconduit définitivement le Comte. Elle souhaite épouser Dorante. Le Comte renonce au procès. Toutefois, Mme Argante ne saurait accepter une telle mésalliance.
Tous quittent la scène. Seuls Dubois et Arlequins restent à plaisanter.

Du même auteur Marivaux, 'L'Île des Esclaves, Scène 1 Marivaux, Le jeu de l'amour et du hasard, Acte I, Scène 8 Marivaux, La Colonie, Résumé scène par scène Marivaux, L'Île des Esclaves, Scène 9 Marivaux, La Seconde surprise de l'amour, Résumé scène par scène Marivaux, La Dispute, Résumé scène par scène Marivaux, Le jeu de l'amour et du hasard, Acte III, Scène 2, Dialogue entre Dorante et Mario, Début à "que vous soyez le sien" Marivaux, La Vie de Marianne, A l’Église, Extrait Marivaux, L'Îles des Esclaves, Scène 2 Marivaux, Le Jeu de l'amour et du hasard, Résumé

Tags

Commentaires

0 commentaires à “Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard, Résumé”

Commenter cet article